Nouvelles données récoltées dans la perspective du projet de géothermie profonde à Haute-Sorne

Des camions vibreurs arpenteront les routes de la région le mois prochain en quête de données ...
Nouvelles données récoltées dans la perspective du projet de géothermie profonde à Haute-Sorne

Des camions vibreurs arpenteront les routes de la région le mois prochain en quête de données géologiques. Le forage exploratoire commencera en mai à Glovelier

Les camions vibreurs arpenteront des routes situées sur ces lignes jaunes (illustration Géo-Energie Suisse). Les camions vibreurs arpenteront des routes situées sur ces lignes jaunes (illustration Géo-Energie Suisse).

Une vaste campagne de mesures géophysiques sera lancée prochainement dans le cadre du projet de géothermie profonde à Haute-Sorne. Des camions vibreurs vont parcourir différents itinéraires de notre région, afin de disposer de données représentatives. Cela concernera la région de Haute-Sorne, mais aussi Delémont, Develier, Bourrignon, Courtételle, St-Brais, La Baroche et Clos du Doubs, selon une annonce faite mardi par Géo-Energie Suisse, porteur du projet à Glovelier, qui attend encore une autorisation formelle de la part des autorités cantonales. Ces mesures permettront aux experts d’acquérir de nouvelles données concernant notre sous-sol, alors que le forage exploratoire à Glovelier va commencer au mois de mai.


Comme chez le médecin

Cette méthode de sismique par réflexion fonctionne sur un principe similaire à celui de l’échographie médicale, d’après Géo-Energie Suisse. Le camion provoque des vibrations et le sous-sol réfléchit de différentes manières ces ondes en fonction de la roche. Des géophones disposés à intervalles réguliers captent en surface les signaux renvoyés et enregistrent les données. Ces mesures devraient débuter au mois d’avril et se feront en soirée et de nuit, afin de limiter les perturbations du trafic. Géo-Energie Suisse précise que les nuisances sonores seront de courte durée et que l’amplitude des vibrations respectera les normes en vigueur évitant ainsi tout impact sur les bâtiments, les routes et les conduites. Les riverains seront prévenus à l’avance. Le promoteur ajoute encore que les données obtenues seront importantes pour contribuer à mener le projet avec une sécurité maximale, mais également pour améliorer les connaissances de la géologie jurassienne.


Les citoyens à la découverte de ces technologies

Une matinée d’information aura lieu à la Halle des fêtes de Bassecourt le samedi 23 mars dès 10h, avec présentation du camion et des technologies utilisées. Les citoyens auront la possibilité de poser leurs questions au sujet du projet de géothermie profonde prévu à Haute-Sorne, selon Géo-Energie Suisse. /comm-mle


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus