Pas de commission spéciale pour surveiller les gros projets delémontains

Le Conseil de ville a refusé lundi soir une motion du groupe PLR et PLV qui disait vouloir ...
Pas de commission spéciale pour surveiller les gros projets delémontains

Le Conseil de ville a refusé lundi soir une motion du groupe PLR et PLV qui disait vouloir éviter les dérives du dossier de Clair-Logis ou encore du parking de l’Étang

Le Conseil de ville de Delémont était réuni lundi soir. Le Conseil de ville de Delémont était réuni lundi soir.

Le Conseil de ville de Delémont ne se dotera pas d’une commission spéciale pour suivre les gros projets de la commune. Le législatif de la capitale jurassienne a refusé lundi soir, par 27 voix contre 5 et 6 abstentions, une motion du groupe PLR et PVL. Porté par Pierre Xavier Meury, le texte faisait suite aux difficultés observées ces dernières années avec, par exemple, le dossier de Clair Logis ou encore du parking de l’Étang. L’auteur de la motion a parlé d’un outil préventif qui permettrait d’éviter certaines dérives. Cette commission spéciale aurait eu pour objectif d’anticiper les éventuels problèmes du point de vue financier ou encore de la construction. Pierre Xavier Meury a expliqué vouloir garantir le bon déroulement des futurs grands projets comme la déchèterie des Prés-Roses ou encore les Arquebusiers.

La plupart des groupes politiques ont toutefois rejoint l’avis du Conseil communal, à savoir qu’il existe déjà une entité chargée d’une telle surveillance. Il s’agit de la Commission de gestion et de vérification des comptes (CGVC). Par ailleurs, une révision du règlement d’organisation de la commune est en cours. Elle devrait permettre, selon le maire, Damien Chappuis, de donner davantage de poids aux différentes commissions de la ville.


Offrir un lieu d’étude à la jeunesse

Le Conseil de ville a, par ailleurs, accepté une motion du groupe socialiste qui demande au Conseil communal de mettre en place un lieu d’étude pour la jeunesse. L’exécutif appelait au rejet du texte porté par Leila Hanini, l’estimant déjà réalisé. Le conseiller communal Patrick Chapuis a assuré que tous les étudiants auront la possibilité de demander un badge pour se rendre à Strate-J dès la rentrée du mois d’août. La motion demande toutefois aussi d’offrir un endroit pour les plus jeunes qui sont en apprentissage ou au lycée.

Les élus ont également donné leur aval au nouveau Règlement sur la gestion des eaux de surfaces. Le texte fait suite à une révision de la législation cantonale. Il ne présente pas de grands changements par rapport à l’actuel Règlement communal de l’arrondissement des digues qu’il va remplacer.


L’Espace-Jeunes sort de ses murs

Enfin, l’Espace-Jeunes de Delémont a profité de la séance de ce lundi soir pour présenter son nouvel outil de travail aux conseillers de ville, soit un vélo cargo rouge qui doit permettre à l’équipe d’animateurs d’aller à la rencontre des jeunes, notamment dans la cour du collège et dans certains quartiers de la ville. Un montant de 50'000 francs avait été validé par le législatif dans le cadre du budget 2023 pour que l’Espace-Jeunes puisse acquérir un nouveau véhicule léger. /alr

Le nouveau vélo cargo de l'Espace-Jeunes de Delémont. Le nouveau vélo cargo de l'Espace-Jeunes de Delémont.


Actualités suivantes

Articles les plus lus