Une paire Gschwind-Fridez pour les quatre prochaines années

Cette fois, c'est officiel: deux Ajoulots siègeront au Conseil national. Le peuple jurassien ...
Une paire Gschwind-Fridez pour les quatre prochaines années

Elections fédérales

Cette fois, c'est officiel: deux Ajoulots siègeront au Conseil national.  Le peuple jurassien a élu le socialiste Pierre-Alain Fridez et le PDC Jean-Paul Gschwind lors des élections du 23 octobre. Ils succèdent à Jean-Claude Rennwald (PS) et Dominique Baettig (UDC).

L’apparentement de la gauche (PS-Verts-JSPJ) a obtenu 41,8% des suffrages, le PDC-JDC 33,2%. Ils décrochent ainsi chacun un siège et terminent très loin devant l’UDC 15,5% et le PLR 9,5%, grand perdant de ce scrutin.

La deuxième est la bonne pour Fridez

Le PDC retrouve ainsi le siège perdu il y a quatre ans. Il sera occupé par le citoyen de Courchavon Jean-Paul Gschwind (6556 suffrages) qui a largement dominé son colistier André Burri (5219). Les socialistes conservent le leur. Alors qu’il avait manqué l’élection pour 19 voix il y a quatre ans, l’ancien maire de Fontenais Pierre-Alain Fridez n’a pas laissé passer sa chance une seconde fois. Il est le mieux élu des candidats avec 7132 suffrages, sa colistière Maria Lorenzo-Fleury en obtient 3883.

L’UDC n’a pas été en mesure de conserver le siège de Dominique Baettig qui termine tout de même 5e avec 2945 suffrages. Mais la formation de droite devient le troisième parti du canton. Elle devance nettement le PLR, qui perd une nouvelle fois des plumes. La participation à ce scrutin a atteint 46,1%. /clo+mko


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus