Sous le signe de la bonne humeur

Une législature entamée dans une ambiance détenue pour le Conseil de ville de Porrentruy. Le ...
Sous le signe de la bonne humeur

Le socialiste Victor Egger a été élu au perchoir Le socialiste Victor Egger a été élu au perchoir

Une législature entamée dans une ambiance détendue pour le Conseil de ville de Porrentruy. Le législatif bruntrutain a connu jeudi soir sa séance constitutive. Les différents points à l’ordre du jour ont été traités dans la bonne humeur malgré les tumultes qui ont secoué dernièrement la cité des Princes-Evêques. Les procédures judiciaires lancées après les élections communales de cet automne ont même fait l’objet de plaisanteries chez les conseillers de ville.

Le maire élu Thomas Schaffter est brièvement monté à la tribune et a évoqué ces affaires. « Je souhaite ardemment le retour au calme et à la sérénité », a-t-il déclaré. L’un des recourants dans cette affaire, Jean-Jacques Pedretti, était par ailleurs présent à l’Hôtel de ville jeudi soir et a suivi attentivement la séance.

Victor Egger à la présidence

Le législatif a élu au perchoir le socialiste Victor Egger, 34 ans. Le premier citoyen de Porrentruy a recueilli 39 voix. Score identique pour le PCSI Jean-Luc Plumey et le libéral-radical Manuel Godinat, respectivement nommés 1er et 2e vice-président. Le PDC Marcel Meyer vient compléter le bureau. A noter que Denis Sautebin et Sandrine Cramatte (suppléante) ont été reconduits dans leurs fonctions au secrétariat du Parlement avec 20 et 29 voix. Le ministre des Communes Michel Thentz a procédé à l’assermentation de 17 nouveaux élus. Le plus jeune conseiller de ville, le PDC Sébastien Piquerez, est âgé de 19 ans.

En raison des procédures judiciaires engagées à Porrentruy, la prochaine séance du Conseil de ville se tiendra en mars. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus