Parking accepté malgré les réserves

La route qui a mené le Conseil de ville de Delémont à accepter un nouveau parking n’a pas été ...
Parking accepté malgré les réserves

Le cinéma multiplexe prendra place sur les actuels courts de tennis extérieurs de La Croisée des Loisirs Le cinéma multiplexe prendra place sur les actuels courts de tennis extérieurs de La Croisée des Loisirs

La route qui a mené le Conseil de ville de Delémont à accepter un nouveau parking n’a pas été exempte de nids-de-poule. Le législatif a donné son feu vert lundi soir par 28 voix contre 8 à un crédit de 500'000 francs pour l’aménagement de 94 places de parc destinées principalement au futur cinéma multiplexe. Le projet doit voir le jour dans la zone de la Croisée des Loisirs.

Les conseillers de ville ont reconnu dans leur grande majorité l’utilité de ces quatre salles de cinéma. Certains élus ont néanmoins regretté d’être « mis sous pression » par le Conseil communal, accusé de leur imposer un « choix binaire ». Murielle Macchi (PS) a été la plus critique. Elle a notamment déploré que le parking prenne place sur un terrain agricole.

« Un abîme de perplexité »

Le plénum a finalement rejeté toutes les propositions de modification de l’arrêté, à savoir une hausse de loyer de 5000 francs et une attribution du terrain en droit de superficie. Avant cela, le maire Pierre Kohler est monté à la tribune pour exprimer sa mauvaise humeur. Il a affirmé que le débat qui avait précédé l’avait plongé dans un « abîme de perplexité ». Le maire a souligné que c’est le Conseil communal qui est allé chercher les investisseurs et non l’inverse . Il a souligné l’opportunité unique que représente ce projet de cinéma.

Les propos de Pierre Kohler ont déplu à Jeanne Beuret (CS-POP/Verts) qui, lors du point « divers », a dénoncé le ton « irrespectueux » du maire.Ce dernier s’est défendu à la tribune en accusant à son tour la conseillère de ville de faire preuve de manque de respect à son égard. Un échange vif s'est tenu entre les deux élus après la fin de la séance.

Immigration : une résolution votée

Le Conseil de ville a également accepté lundi soir un crédit de 1,5 million de francs pour l’assainissement énergétique des bâtiments communaux. Il a aussi débloqué 335'000 francs pour l’achat d’un nouveau camion destiné au ramassage des déchets. Les élus delémontains ont également apporté leur soutien par 37 voix contre 1 à une résolution d’Yvonne Plumez (PDC) qui fait suite au vote du 9 février dernier. Le texte, qui sera adressé au Gouvernement jurassien et au Conseil fédéral, demande que les intérêts de Delémont soient préservés après l’adoption de l’initiative UDC « contre l’immigration de masse ». /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus