Hôpital de l’Arc jurassien : les politiques favorables

Michel Thentz

Un projet qui fait l’unanimité. Le Gouvernement jurassien, le Conseil-exécutif bernois et le Conseil d’Etat neuchâtelois se disent intéressés par la « vision 2025 » du Conseil d’administration de l’Hôpital du Jura. Présentée vendredi matin, elle ambitionne de créer un hôpital de l’Arc jurassien.

Ce projet a été présenté au Gouvernement jurassien au début du mois. « L’accueil a été très positif », selon Michel Thentz. Le ministre de la santé évoque « une vision qui va dans le sens du programme de législature de l’exécutif jurassien, puisqu’il y figure clairement la nécessité d’envisager la construction d’un hôpital de l’Arc jurassien ». Les autorités jurassiennes vont encore « analyser ce projet en regard de la législation cantonale ». Elles devraient pouvoir se prononcer d’ici fin mars.

De son côté, le directeur de la santé publique bernoise déclare qu’il est souhaitable de développer une planification hospitalière commune sur le long terme, pour autant qu’elle apporte des garanties aux hôpitaux de chaque région. Philippe Perrenoud s’étonne par contre que Bienne ne soit pas d’emblée prise en compte dans la proposition de l’H-JU.

Côté neuchâtelois, cette stratégie de l’Hôpital du Jura intéresse aussi. Laurent Kurth, le conseiller d’Etat en charge de la santé, estime toutefois qu’elle n’est pas encore suffisamment détaillée pour que le canton de Neuchâtel y adhère sans y apporter ses propres considérations. Une réflexion approfondie avec les acteurs concernés doit être menée afin d’examiner la faisabilité, l’intérêt et les modalités d’une telle structure. Laurent Kurth juge envisageable que Neuchâtel signe une convention d’intention avec le Jura et le Jura bernois d’ici la fin de cette année, comme le souhaite l’H-JU. /msc+ast+aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus