Les hospitalisations extérieures coûtent trop cher

« Il faut trouver une solution pour juguler les coûts des hospitalisations extérieures », s’exclame ...
Les hospitalisations extérieures coûtent trop cher

HJU

 « Il faut trouver une solution pour juguler les coûts des hospitalisations extérieures », s’exclame Loïc Dobler. Le député socialiste a adressé une interpellation en ce sens au Gouvernement jurassien. Le parlementaire constate que depuis le changement du système de santé –  les citoyens ont la possibilité de se faire soigner à l’extérieur de leur canton de domicile depuis le 1er janvier 2012 – la facture s’est lourdement alourdie pour tous les cantons romands, y compris le Jura. Ainsi, le montant est passé de 16 millions en 2011 à 28,8 millions en 2012, soit une augmentation de 80% pour le canton du Jura.

 

Refuser de rembourser certaines factures?

Loïc Dobler demande ainsi à l’Exécutif cantonal s’il entend entreprendre des mesures pour maîtriser à l’avenir l’augmentation des coûts des hospitalisations extérieures. Il prend en exemple les cantons de Genève et Vaud qui ont déjà pris les devants en refusant désormais de rembourser certaines factures de cliniques privées. Selon le député PS, serrer la vis en refusant de rembourser certaines factures ne représente toutefois pas la meilleure solution. « Il faut changer le système actuel des caisses maladie qui ne fonctionnent pas du tout. La meilleure mesure, à mon avis, est d’instaurer une caisse unique, et puis surtout, dans l’immédiat, c’est de faire passer le message aux Jurassiens qu’il est important de se faire soigner dans leur canton pour pouvoir limiter ces augmentations, mais aussi afin de pouvoir garantir un hôpital de qualité et qui puisse être pérennisé dans le temps », argumente Loïc Dobler.

 

Reconquérir certains patients

Du côté de l’Hôpital du Jura, le directeur est conscient de la problématique. « Il y a d’une part les patients qui vont se faire soigner à l’extérieur du Jura car l’HJU n’a pas les compétences nécessaires dans tous les domaines, et d’autre part, il y a ceux qui se font soigner dans un autre canton, alors qu’ils pourraient tout aussi bien l’être au sein de l’HJU », indique Christian Schneider. C’est cette seconde catégorie de personnes que le directeur entend reconquérir. Pour y parvenir, l’Hôpital du Jura entend notamment regagner la confiance des médecins traitants, qui ont tendance à envoyer leurs patients se faire soigner hors des frontières cantonales, envers l’HJU. « Nous avons pour objectif d’inverser la tendance d’ici à fin 2015 », conclut Christian Schneider.

A noter que cette interpellation « Hospitalisation extérieures : y a-t-il des solutions pour limiter les coûts ? » sera traitée lors de la prochaine séance du Parlement jurassien, le 23 avril. /afa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus