De belles émotions au Conseil de ville

Certains ont déjà reçu leur cadeau de Noël. Les Conseillers de ville de Porrentruy étaient ...
De belles émotions au Conseil de ville

Conseil de ville Porrentruy Le nouveau bureau du Conseil de ville avec Mathilde Crevoisier Crelier, Manuel Godinat, Marcel Meyer.

Certains ont déjà reçu leur cadeau de Noël. Les Conseillers de ville de Porrentruy étaient réunis jeudi soir pour la dernière fois de l’année. La séance allégée s’est déroulée sans encombre et dans la bonne humeur. Les élus ont notamment validé le nouveau règlement d’impôt. Ils ont aussi élu leur nouveau bureau pour l’année 2015. Sans surprise, Manuel Godinat (PLR) a accédé à la présidence. Il sera secondé par Marcel Meyer (PDC) qui est devenu le premier vice-président et par Mathilde Crevoisier Crelier (PS-Les Verts) qui a été nommée à la deuxième vice-présidence. Le bureau est complété par Yann Voillat (PCSI).

 

Un soutien unanime

La soirée a été marquée par la présence de la famille arménienne Hambartzumian – Gharibyan. Les parents et les deux garçons sont menacés d’expulsion. Le maire Pierre-Arnauld Fueg a rappelé que ces quatre personnes sont bien intégrées dans la communauté et bénéficient d’un fort élan de solidarité. Une résolution interpartis a été signée par les conseillers de ville. À l’unanimité, les élus demandent aux autorités compétentes de tout mettre en œuvre afin que la famille soit durablement admise en Suisse. Le législatif charge également le Conseil municipal de suivre ce dossier et d’user de son influence. La famille a été particulièrement touchée par cette démarche.

 

Un cadeau de Qualicité

Une pétition a été remise en début de soirée au maire. L’association Qualicité a offert un cadeau avec 460 signatures. Le texte demande d’améliorer la qualité de vie en vieille ville de Porrentruy. Trois mesures y sont décrites : instaurer une zone de rencontre (20km/h), créer des zones piétonnes et interdire la circulation de 22h à 6h. Ces actions sont, selon les pétitionnaires, cohérentes avec le projet « Cœur de ville » qui vise à redynamiser la vieille ville. Mais selon le président de Qualicité, la mise en pratique de « Cœur de ville » prend du temps. Il faut, selon Pascal Miserez, donner un signal fort aux habitants et aux futurs investisseurs que « les choses vont réellement changer ». /nqu

Qualicité


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus