Davantage de reconnaissance pour la Foire de Chaindon

Travailler moins longtemps pour pouvoir profiter davantage de la Foire de Chaindon. La députation ...
Davantage de reconnaissance pour la Foire de Chaindon

 Cette année, la Foire de Chaindon a attiré près de 45'000 visiteurs malgré un temps maussade.

Travailler moins longtemps pour pouvoir profiter davantage de la Foire de Chaindon. La députation francophone au Grand Conseil bernois va déposer une interpellation lundi lors de l’ouverture de la session. Les employés de l’Etat qui travaillent à Berne peuvent réduire leur journée de deux heures pour le Marché aux oignons, pareil pour les collaborateurs de Berthoud lors de Solennität ou pour ceux de Thoune lors de Fulehung. La députation francophone demande qu’il en soit de même à la Foire de Chaindon pour tous les employés cantonaux du Jura bernois.

L'objectif de cette interpellation est d'inciter le gouvernement bernois à reconnaître la Foire de Chaindon comme fête traditionnelle d'importance régionale et de mettre ainsi les collaborateurs de l'Etat du Jura bernois sur un pied d'égalité avec leurs collègues suisses alémaniques.

Soutien sans faille au CEFF

Le Grand Conseil se prononce la semaine prochaine sur la réfection des bâtiments du Centre de formation professionnelle Berne francophone (CEFF) à St-Imier. La députation francophone soutient à l’unanimité ce crédit de 14,4 millions de francs.

Lors de cette session les débats s'annoncent particulièrement vifs autour de la planification financière 2018-2020, qui prévoit d'importants déficits à partir de 2019, ainsi qu'autour de la stratégie fiscale du canton de Berne. Les députés s'exprimeront aussi sur le rapport concernant la rénovation du foyer de Prêles et sur la stratégie cantonale dans le domaine de l'asile. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus