Le Jura pionnier sur l’énergie

Le canton du Jura confirme sa volonté de réduire la consommation d’énergie. Le canton a présenté ...
Le Jura pionnier sur l’énergie

Le ministre de l'environnement, David Eray, entouré par le chef de la Section de l'énergie, Pierre Brulhart (à gauche) et le responsable de l'efficacité énergétique, Michel Frey (à droite) ont présenté la nouvelle ordonnance sur l'énergie. Le ministre de l'environnement, David Eray, entouré par le chef de la Section de l'énergie, Pierre Brulhart (à gauche), et le responsable de l'efficacité énergétique, Michel Frey (à droite).

Le canton du Jura confirme sa volonté de réduire la consommation d’énergie. Le canton a présenté jeudi matin l’ordonnance d’application de la loi cantonale sur l’énergie. La loi a été acceptée sans opposition l’année dernière par le Parlement. Le texte doit favoriser une utilisation rationnelle de l’énergie. Le Jura est par exemple le premier canton à imposer la production d’électricité sur tous les bâtiments dans le privé. L’ordonnance d’application traite trois domaines principaux : la gestion de l’énergie dans les bâtiments, les obligations fixées aux gros consommateurs et les règles applicables aux collectivités publiques. Elle concerne les collectivités publiques, les entreprises et les privés. Les nouveaux bâtiments devront produire une partie de l’électricité consommée.

La nouvelle ordonnance prévoit notamment que les bâtiments de l’Etat et des communes devront être construits selon le standard Minergie-P et rénovés en respectant le standard Minergie. Ils devront également faire l’objet d’un suivi des consommations.

Pour les communes, devront réaliser le plan d’action avec une année de tolérance par rapport au canton. Le label Cité de l’énergie tiendra lieu de plan d’action communal.

Ces exigences assureront que la consommation d’énergie des nouvelles constructions soit la plus faible possible et que les énergies renouvelables soient valorisées.

L’ordonnance d’application de la loi sur l’énergie entrera progressivement en vigueur dès le 1er juillet 2017 alors que la mise en place de ces nouvelles dispositions est prévue progressivement d’ici fin 2019. Des séances d’information à l’attention des acteurs concernés seront organisées par la Section de l’énergie du Service du développement territorial. /lbr

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus