« Je souhaite aux Jurassiens une année pleine de bonheur »

La présidente du gouvernement jurassien pour 2017, Nathalie Barthoulot, adresse ses meilleurs ...
« Je souhaite aux Jurassiens une année pleine de bonheur »

La présidente du Gouvernement jurassien pour 2017, Nathalie Barthoulot, adresse ses meilleurs voeux aux citoyens jurassiens à l'approche du réveillon. Après une année 2016 chargée, le prochain exercice promet aussi d'être riche avec le vote communaliste de Moutier, la conjoncture économique et la question sécuritaire.

« Je souhaite aux Jurassiens et Jurassiennes une année 2017 pleine de bonheur, que cette année leur réserve de très belles choses », lance la nouvelle présidente du Gouvernement jurassien et ministre de l'intérieur Nathalie Barthoulot. La nouvelle année réserve au moins un gros dossier qui promet de déchaîner les passions avec le vote communaliste de Moutier attendu au mois de juin. C'est ni plus ni moins une nouvelle page de l'histoire jurassienne qui va s'écrire en 2017. « Il est vrai que si Moutier nous rejoint, cela va créer une dynamique nouvelle au sein du canton. Nous allons mettre toute notre énergie ces prochains mois pour que les Prévôtois aient l'envie de nous rejoindre ».

« J'ai bon espoir que de nouvelles industries s'installent dans notre canton »

Les souhaits de bonheur passent aussi par l'espoir d'une conjoncture économique meilleure, notamment pour l'industrie horlogère actuellement en souffrance dans le Jura. « L'ouverture de la Transjurane va dynamiser notre région et j'ai bon espoir que de nouvelles indutries s'installent dans notre canton. Nous comptons aussi sur nos liens renforcés avec la région bâloise pour revitaliser l'économie jurassienne », souhaite Nathalie Barthoulot.

La question de la sécurité d'actualité dans le Jura

Enfin, plus que jamais, le Jura en tant que région frontalière doit faire face au défi sécuritaire. L'attentat de Berlin, dernier exemple en date, a touché l'Allemagne, la France, l'Italie... tous frontaliers de la Suisse. « Dans le Jura, la question de la sécurité est effectivement autant d'actualité qu'ailleurs. Mais aujourd'hui notre région est épargnée et cela me réjouit. Nous devons néanmoins être vigilant et je peux rassurer les Jurassiens: la police cantonale, avec la Confédération, veille au grain. J'espère que l'on pourra continuer à vivre dans une région paisible et apaisée ». /jpi

Les voeux de Nathalie Barthoulot :


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus