La reprise est en marche selon le Crédit Suisse

Les économistes du Crédit Suisse voient l’avenir positivement. Ils ont publié le Manuel des ...
La reprise est en marche selon le Crédit Suisse

Les économistes du Crédit Suisse voient l’avenir positivement. Ils ont publié le Manuel des branches ce mardi. Ce travail estime que la reprise a progressivement atteint l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux. Deux ans après l’abandon du taux plancher, l’horizon semble donc s’éclaircir.

Positive attitude

C’est en tout cas l’avis du Crédit Suisse qui emploie un ton très positif dans le texte. Si le franc fort reste un défi selon les économistes de la banque, l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux devrait s’inscrire, selon eux, en légère croissance en 2017, pour la première fois depuis le choc monétaire de janvier 2015. Les économistes s’attendent à une légère hausse dans le domaine. Elle s’explique par la solide conjoncture qui règne dans les pays destinataires, mais aussi par la stabilisation du cours du franc suisse.

On tempère dans les entreprises de la région

Du côté des entreprises de la région actives dans l’industrie des machines, on n’adopte pas une position aussi optimiste. L’entreprise Schäublin ne veut pas commenter le travail du Crédit Suisse mais nous a demandé s’il s’agissait du journal de Carnaval lorsque nous leur avons transmis les conclusions du Manuel des branches. Schäublin a ajouté qu'elle n’apercevait aucune reprise à l’horizon. Du côté de Tornos, on se méfie des perspectives réjouissantes livrées par le Crédit Suisse. Néanmoins, l’entreprise constate une légère amélioration depuis la fin de l’année passée. Or, selon elle, aucun signe ne permet d’affirmer qu’une reprise est en cours.

A noter que les auteurs du manuel des branches ne prévoient en revanche aucun regain de croissance dans le secteur horloger pour l’année en cours. /mle


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus