Nuitées hôtelières : une hausse à relativiser

« Il faut peu de choses pour fausser les chiffres », déclare le directeur de Jura Tourisme ...
Nuitées hôtelières : une hausse à relativiser

Deux raisons principales expliquent la hausse de 6,1% des nuitées hôtelières dans le district de Porrentruy en 2016

petit-déjeuner au lit Les chiffres des nuitées hôtelières en Suisse peuvent parfois réserver des surprises.

« Il faut peu de choses pour fausser les chiffres », déclare le directeur de Jura Tourisme. Guillaume Lachat s’exprime suite à la publication des chiffres des nuitées hôtelières pour l’année 2016 par l’Office fédéral de la statistique.

Au niveau suisse, une légère baisse de 0,3 % par rapport à 2015 a été enregistrée. La même tendance à la stabilité est à relever à l’échelle cantonale (-0,3 %). En revanche, le district de Porrentruy enregistre une hausse de 6,1 %. Au total, 31'064 nuitées ont été comptabilisées dans les 32 établissements d’Ajoie et du Clos du Doubs. « On constate que cette augmentation concerne principalement deux communes dans le district de Porrentruy, ce sont les communes de Clos du Doubs et Porrentruy. Et en 2016, Clos du Doubs était finaliste du plus beau village de Suisse et à Porrentruy on sent une politique volontariste dans le développement du tourisme avec de nouveaux produits, de nouvelles offres et une communication souhaitée par la commune dans ce sens-là », explique Guillaume Lachat. « À l’inverse, la baisse de 3,3 % des nuitées hôtelières dans le district des Franches-Montagnes s’explique par la fermeture d’un hôtel », détaille le directeur de Jura tourisme. « Il faut donc prendre ces chiffres avec des pincettes dans une petite région comme la nôtre. Le moindre événement peut modifier les données d’une année à l’autre comme c’est le cas pour le district de Porrentruy en 2016 », conclut Guillaume Lachat. /afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes