Une commission pour les classes de transition

Une meilleure gestion des effectifs des classes de transition va se mettre en place dans le ...
Une commission pour les classes de transition

Les classes de transition dans le canton du Jura feront l’objet d’une coordination plus approfondie pour mieux diriger les enfants et contrôler les effectifs

Martial Courtet Le ministre de la Formation, Martial Courtet, veut mieux gérer les effectifs des classes de transition (photo: archives).

Une meilleure gestion des effectifs des classes de transition va se mettre en place dans le canton du Jura. Le ministre de la Formation Martial Courtet a répondu en ce sens mercredi au Parlement suite à une interpellation de Claude Gerber. L’élu UDC s’alarmait d’un surnombre dans les deux classes de transition de Porrentruy qui accueillent des enfants en difficultés. Martial Courtet a contesté le terme de « surnombre » puisqu’une dotation horaire de 14 leçons supplémentaires a été débloquée au début de l’année scolaire. Pour le ministre, aucune mesure additionnelle n’est nécessaire pour l’instant mais il n’exclut pas l’ouverture d’une nouvelle classe si le problème devait perdurer.

D’une manière générale, Martial Courtet constate une augmentation des demandes pour ce type d’encadrement à l’école primaire sur l’ensemble du canton. Il entend prendre des mesures pour répondre à ce problème. Le ministre de la Formation souhaite mettre en place pour la prochaine rentrée une commission composée de trois personnes : le responsable de l’enseignement spécialisé, une personne du Centre d’orientation scolaire et professionnelle et un conseiller pédagogique. L’organe statuera sur les demandes des parents qui pourront faire recours en cas de désaccord. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus