La parahôtellerie en recul dans le Jura

Une année 2016 plutôt morose pour la parahôtellerie (chambres d’hôtes, appartements de vacances ...
La parahôtellerie en recul dans le Jura

Le secteur a enregistré une baisse de 4,4% en 2016 par rapport à 2015 dans le canton. L'incertitude est de mise pour 2017. Jura Tourisme va mener diverses démarches

Les cours de langues sont dispensés dans un cadre idyllique.

Une année 2016 plutôt morose pour la parahôtellerie (chambres d’hôtes, appartements de vacances, hébergements collectifs, campings) dans le Jura, en comparaison à 2015. Les nuitées comptabilisées l’an dernier dans ce domaine – soit près de 230'000 – constituent une diminution de 4,4% par rapport à l’année précédente (environ 240'000). Les chiffres ont été divulgués jeudi matin par Jura Tourisme. Ils suivent aussi une tendance à la baisse dans le secteur de l’hôtellerie à l’échelle du canton (- 0,3% pour un total d’un peu plus de 106'000 nuitées). Globalement, le segment de l’hébergement dans le Jura a reculé de 3,1% en 2016 par rapport à 2015, année record en matière de nuitées.

 

« Chaque baisse doit être préoccupante »

« Les hébergements, à savoir les auberges de jeunesse, les colonies de vacances et les abris PC, ont en particulier connu une année 2016 plus dure que 2015 », affirme Guillaume Lachat. Le directeur de Jura Tourisme précise encore que « l’an dernier avait démarré sur de bonnes bases avant de connaître une deuxième moitié plus compliquée, et ce, dans tous les domaines d’hébergements ». La conjoncture économique et le franc fort, qui a notamment affecté le tourisme d’affaires, n’y sont pas étrangers, selon le Franc-Montagnard. Il précise: « chaque baisse doit être préoccupante. On doit pouvoir les anticiper et imaginer un certain  nombre d’actions ».

 

Trois mesures pour une année 2017 incertaine

Le climat reste instable pour l’année en cours. Jura Tourisme va mettre sur pied trois démarches pour 2017. D’une part, l’association va intensifier l’accompagnement  auprès de ses  prestataires touristiques pour gérer les systèmes de réservation en ligne. L’entité communiquera également de manière ciblée une fois que l’autoroute A16 et le contournement de Bienne seront terminés. Enfin, Jura Tourisme va renforcer son activité sur le segment d’affaires et de groupes. A ce sujet, Guillaume Lachat déclare: « on considère qu’il y a encore un certain potentiel par rapport à ces publics cibles. On sait également que le Jura reste méconnu des Suisses. Le plus dur est peut-être de faire venir les gens une première fois ». /bbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus