Longue vie à la maturité bilingue

La maturité bilingue pourrait s’inscrire dans la durée. Le Gouvernement jurassien a matérialisé ...
Longue vie à la maturité bilingue

Le Gouvernement jurassien veut pérenniser la maturité bilingue, puisque la phase pilote s'est avérée très concluante

lycée cantonal Porrentruy lycée cantonal Porrentruy

La maturité bilingue pourrait s’inscrire dans la durée. Le Gouvernement jurassien a matérialisé son souhait de pérenniser cette offre qui concerne le lycée de Porrentruy et celui de Laufon. L’exécutif cantonal a accepté une convention que le Parlement sera appelé à valider définitivement. Elle doit permettre de faire passer le projet pilote à une filière de formation proposée sur le long terme. Le Gouvernement relève que l’expérience lancée en 2012 rencontre un vif succès auprès des étudiants, des parents et des enseignants.

 

Succès scolaire au rendez-vous

Ils étaient 20 à faire partie de cette classe pilote, dix Jurassiens et dix Bâlois. Tous les élèves inscrits aux examens finaux les ont réussis. Le major de promotion était d’ailleurs l’un d’entre eux. Ces élèves ont fréquenté pendant deux ans le lycée de Laufon, avant d’user les bancs du Lycée cantonal de Porrentruy pendant les deux autres, alternant donc les cours en allemand et en français. Le Gouvernement souligne que les objectifs pédagogiques, linguistiques, culturels  et politiques qu’il s’était fixé avec cette filière ont été remplis.

 

Aller de l'avant

Fort des certitudes acquises au terme de ce projet-pilote, l’exécutif cantonal prévoit d’ouvrir une nouvelle classe pour la rentrée d’août. Si la demande et l’intérêt des étudiants se confirment, le canton du Jura pourrait proposer à celui de Bâle-Campagne l’ouverture d’une deuxième classe à partir de l’été 2018. Le ministre de l’éducation, Martial Courtet, souligne que la demande est plus importante côté jurassien que côté bâlois. Il ajoute que Bâle-Campagne doit encore se prononcer sur l’ouverture d’une nouvelle classe, mais que si les autorités de ce canton refusent, alors le Jura pourrait se tourner vers Bâle-Ville.


Le Gouvernement jurassien souligne aussi qu’il marque ainsi une action supplémentaire dans sa volonté de rapprochement avec la région bâloise. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus