Des conditions de départ remises en cause

La motion « Fin des parachutes dorés » du député Philippe Rottet a été acceptée par 40 voix ...
Des conditions de départ remises en cause

La motion « Fin des parachutes dorés » du député UDC Philippe Rottet a été acceptée mercredi matin par le Parlement jurassien mais sous forme de postulat

 photo: archives

La motion « Fin des parachutes dorés » du député Philippe Rottet a été acceptée par 40 voix, contre 18 et 1 abstention mercredi matin par le Parlement jurassien, mais sous forme de postulat comme proposé par le Gouvernement. L'élu UDC demande ainsi à l'Exécutif cantonal de modifier certains articles dans le domaine de la cessation des rapports de service de la Loi sur le personnel tout en les remplaçant pas les dispositions du Code des obligations. Philippe Rottet fait ainsi référence aux conditions de départ attractives dont ont pu bénéficier certains collaborateurs de l'Etat, comme dernièrement la cheffe du Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) Anne Ceppi, qui a quitté ses fonctions avec l'équivalent d'une année de salaire. /afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus