Le cannabis en vente libre au Parlement

La santé publique des Jurassiens préoccupe Philippe Eggertswyler. Le député suppléant PCSI ...
Le cannabis en vente libre au Parlement

Le député suppléant PCSI Philippe Eggertswyler se soucie de la vente libre de cannabis contenant moins de 1% de THC dans le canton du Jura

Marijuana,cannabis légal Le cannabis contenant moins de 1% de THC est depuis quelques mois en vente libre dans le commerce.

La santé publique des Jurassiens préoccupe Philippe Eggertswyler. Le député suppléant PCSI s’est inquiété mercredi matin lors des questions orales au Parlement jurassien de la vente libre de cannabis contenant moins de 1% de THC. « Le canton du Jura n’échappe pas à cette dynamique avec plusieurs points de vente proposant cette substance non soumise à la loi sur les stupéfiants », a déclaré l’élu. « Mais il semble que le cannabis légal ne va pas pour autant ralentir le commerce illégal de chanvre à haute teneur de THC. Or pour la police, il est très difficile de distinguer les deux produits lors d’un contrôle », précise Philippe Eggertswyler.

 

Un programme pour garantir la santé publique ?

Le député suppléant PCSI a ainsi demandé au Gouvernement jurassien s’il entend instaurer un programme s’appuyant sur ce qui se fait au niveau fédéral pour réduire les effets négatifs de ce produit. « Il est en effet impossible de faire la différence entre les deux substances sans analyses de laboratoire », explique le ministre de la santé Jacques Gerber. « La politique nationale en matière de drogue se base depuis les années 90 sur quatre piliers – la prévention, la thérapie, la réduction des risques et la répression – il est donc difficile d’adapter telle quelle cette politique du fait que les produits avec une teneur inférieure à 1% de THC ne sont pas considérés comme des drogues », a ajouté Jacques Gerber. Le ministre de la santé a précisé qu’une  séance réunira très prochainement l’ensemble des principaux acteurs cantonaux concernés par ce domaine afin de discuter de la meilleure stratégie coordonnée à adapter face à ces nouvelles réalités de consommations. /afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus