Presque l'unanimité pour Moutier

Un vote massif mais pas tout à fait l'unanimité pour l'accueil de la ville de Moutier dans ...
Presque l'unanimité pour Moutier

Le Parlement jurassien a massivement accepté le message adressé aux corps électoral en vue du vote du 18 juin

Parlement jurassien Le Parlement jurassien a apporté un signal fort au départ de Moutier dans le canton du Jura (photo: archives).

Un vote massif mais pas tout à fait l'unanimité pour l'accueil de la ville de Moutier dans le canton du Jura. Le Parlement jurassien a accepté mercredi matin avec 58 voix et une abstention - celle du député PLR Ernest Gerber - le message adressé au corps électoral prévôtois avant la votation communale du 18 juin 2017 relative à l'appartenance cantonale de la commune. Le texte a été adopté avec les deux propositions d’amendements de la commission qui concernent la réforme des institutions. Il précise ainsi que Moutier formera un district et une circonscription pour l’élection du Parlement pendant une législature de cinq ans. Le délai doit permettre de créer un cercle électoral unique sur le territoire cantonal ou de mettre en place un nouveau découpage électoral qui garantisse une représentation équitable de la population jurassienne. Le message du canton du Jura n’a donc pas engendré de débats au Parlement jurassien, y compris sur la question du départ de certaines unités administratives vers Moutier en cas de transfert de la cité prévôtoise.

 

Un soutien de tous les groupes parlementaires

Le ton a été donné d’entrée de séance. « Comme le 18 juin est proche, ratissons large », a ironisé le président du Parlement jurassien, Frédéric Lovis en faisant référence à l'affiche de l'UDC du Jura bernois. Les débats ont ensuite été introduits par le président de la commisions des affaires extérieures, Philippe Rottet, qui a indiqué que le message n’était pas constitué de « vagues promesses » mais qu’il s’agissait de « propositions mûrement réfléchies par l'ensemble de la classe politique jurassienne ».

« Moutier a rendez-vous avec l’Histoire », a déclaré Vincent Eschmann pour le groupe PDC. « Le Jura présente des engagements fermes plutôt que la peur », a encore indiqué le député PDC qui a conclu par un vibrant : « Moutier vivra et la frontière tombera ».

Erica Hennequin, pour le groupe Verts et CS-POP, a souligné, quant à elle, « les avantages évidents » pour Moutier à rejoindre le canton du Jura.

Le groupe PLR, par la voix d’Ernest Gerber, a relevé le sérieux des propositions jurassiennes. « Le Gouvernement n’a pas cédé aux sirènes des promesses intenables », a déclaré le député radical qui a souhaité que l’arrivée de Moutier ne provoque pas « une augmentation du nombre mécanique de postes dans l'administration ».

Pierre-André Comte, pour le groupe PS, a convié les Prévôtois au repas de la famille jurassienne et a souligné le caractère « irrévocable » des engagements pris par le Jura. « Il ne s’agit pas de promesses mais d’un engagement et le canton du Jura fera ce qu’il dit », a déclaré l’élu socialiste.

Thomas Schaffter, pour le PCSI, a évoqué, quant à lui, « un projet d’espoir pour les Prévôtois et les citoyens du Jura ». Le député PCSI a parlé d’un « pari sur l’avenir réaliste et optimiste ».

Au nom de l’UDC, Romain Schaer s’est projeté sur l’après 18 juin et a souhaité que « la modestie du vainqueur l’emporte » à l’issue du vote. « A Moutier de décider », a lancé le député UDC.

 

L’appui des observateurs de Sorvilier et de Moutier

Jean-Marie Kohler, observateur de Sorvilier, a souhaité que les Prévôtois « réparent avec le coeur et avec la raison les erreurs du passé ». Son homologue de la ville de Moutier, Pierre Corfu, a estimé que sa commune pouvait entrevoir « avec sérénité son transfert dans le canton du Jura ». L’observateur de la cité prévôtoise a, par ailleurs, tenu à exprimer la « reconnaissance » de sa ville pour les communes dont certains services cantonaux seraient transférés à Moutier. « Nous touchons pratiquement au but. A nous de jouer, merci de tout coeur et à bientôt », a conclu Pierre Corfu.

 

Charles Juillard demande la confiance des Prévôtois

Le ministre en charge des affaires jurassiennes, Charles Juillard, a déclaré que les engagements jurassiens envers Moutier avaient « une valeur incontestable et inégalée ». Il a souligné les avantages pour la cité prévôtoise de rejoindre le canton du Jura. « Moutier mérite mieux que le statut quo et il n’existe aucune raison de penser que le canton de Berne fera plus pour Moutier après le 18 juin ». Charles Juillard a ponctué son intervention par cette adresse aux habitants de Moutier: « Prévôtoises, Prévôtois, faites-nous confiance. (…) Vive le Jura et vive Moutier ville jurassienne ! ».

Le Parlement s’est finalement prononcé au vote nominal et le résultat a été salué par « La Rauracienne », entonnée par l’ensemble des députés. /fco

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus