Chute de pierres au tunnel de la Roche: l'Etat n'est pas responsable

Des cailloux à risque au tunnel de la Roche. Qui est responsable en cas d’accident survenu ...
Chute de pierres au tunnel de la Roche: l'Etat n'est pas responsable

L'Etat n'est pas responsable en cas d'accident suite à des chutes de pierres de la falaise au dessus du tunnel de la Roche. C'est ainsi que le Gouvernement jurassien répond à une question écrite formulée par la députée PDC Pauline Queloz

Roche photo: archives

Des cailloux à risque au tunnel de la Roche. Qui est responsable en cas d’accident survenu par la chute de pierres sur un véhicule circulant sur la route cantonale entre Glovelier et Saint-Brais ? C’est la question posée par Pauline Queloz dans une question écrite. La députée PDC au Parlement jurassien s’interroge après avoir ramassé deux bouts de roche de la taille d’un ballon de volley-ball provenant de la falaise située en dessus du portail ouest du tunnel. Dans sa réponse, le Gouvernement jurassien indique que « L’Etat n’encourra aucune responsabilité en tant que propriétaire de la route en cas d’accident suite à des chutes de pierres de la falaise au-dessus du tunnel de la Roche ». En d’autres termes, les frais liés à la chute de pierres en provenance de la falaise sur un véhicule, ou pire, sur un cycliste, sont à charge de l’assurance de la personne lésée. Le Gouvernement jurassien justifie cela en expliquant que dans le cas précis, toutes les mesures de sécurité nécessaires sont, ou ont été, prises à cet endroit. Les travaux déjà réalisés et ceux à venir dans le secteur visent justement à diminuer le risque de chute de roche.

 

Des travaux en 2017

Le Service des infrastructures a en effet prévu cette année encore d’effectuer des travaux des deux côtés du tunnel de la Roche. Ils consisteront à plaquer des treillis contre la falaise pour éviter que des roches fracturées se détachent et finissent sur la chaussée. Ce chantier est devisé à 250'000 francs.

Le Gouvernement conclut en indiquant que bien qu’il prenne toutes les mesures possibles en vue de garantir la sécurité sur ce tronçon, il ne peut pas exclure totalement des chutes de pierres. /afa

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus