Une bonne dynamique de fusions dans le Jura

De 83 communes en 2008, le Jura va passer à 55 en 2018. Le Gouvernement annonce jeudi qu’il ...
Une bonne dynamique de fusions dans le Jura

Le canton du Jura ne devrait plus compter que 55 communes à partir du 1er janvier 2018. Le Parlement doit encore valider les fusions des communes de Corban avec Val Terbi et de Rocourt avec Haute-Ajoie

 Les habitants de Rocourt ont décidé dernièrement de rejoindre le drapeau de la commune fusionnée de Haute-Ajoie. (Photo: archives)

De 83 communes en 2008, le Jura va passer à 55 en 2018. Le Gouvernement annonce jeudi qu’il transmet au Parlement la modification de loi qui entérine les fusions de Corban et Val Terbi et de Rocourt et Haute-Ajoie. Les deux conventions avaient été plébiscitées par les habitants des villages concernés le 27 novembre et le 12 février derniers.

Le législatif est chargé d'approuver ces fusions. L'exécutif lui a transmis, par voie d'arrêtés, les allocations de fusion pour ces nouvelles entités. Ainsi, Haute-Ajoie sera au bénéfice d'une allocation de 126'377 francs et Val Terbi de 382'968 francs.

La diminution du nombre de communes jurassiennes pourrait se poursuivre l’année prochaine avec le projet de Courrendlin et environs qui sera soumis aux urnes le 11 juin et celui de Develier et Bourrignon actuellement à l’étude.

Selon les calculs 2016 d’Avenir Suisse, le Jura est l’un des cinq cantons les plus actifs en politique de fusion dans le pays. Le canton reste toutefois celui qui a la population moyenne et médiane par commune la plus faible de Suisse avec 1'277 habitants en moyenne par entité. /lbr+comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus