Extension prévue pour la Clinique le Noirmont

La Clinique le Noirmont s’apprête à mettre la main à la poche. L’établissement franc-montagnard ...
Extension prévue pour la Clinique le Noirmont

L'établissement franc-montagnard va transférer sa partie administrative dans un nouvel endroit. Ce projet de 2,3 millions de francs va profiter au service psychosomatique, qui bénéficiera de davantage de place

 La nouvelle construction (en gris) se fera au nord du bâtiment principal. (photo: Clinique le Noirmont)

La Clinique le Noirmont s’apprête à mettre la main à la poche. L’établissement franc-montagnard, qui a tenu sa 33e assemblée générale vendredi matin, prévoit de débourser 2,3 millions de francs pour bâtir un nouvel espace. Il est prévu de réaliser cet agrandissement dans la partie « Nord » du bâtiment principal, au-dessus de la cuisine et du réfectoire. Les locaux abriteront les services administratifs (comptabilité, facturation et direction notamment), qui se trouvent actuellement dans l’aile « Ouest ». Ce « déménagement » permettra de libérer environ 130 m2. Cet endroit libre sera ensuite affecté à l’activité psychosomatique. Les travaux pourraient démarrer d’ici la fin de l’année.

 

« Un bilan réjouissant »

Les responsables de la Clinique le Noirmont ont, par ailleurs, parlé d’un bilan 2016 « réjouissant ». En termes de fréquentation, 1’448 personnes – issues pour la majorité des cantons du Jura, de Neuchâtel et de Berne - sont venues sur les hauteurs du village taignon pour se faire soigner en 2016. Ce chiffre est en hausse de 9% par rapport à l’année 2015 (1'270 patients). Le taux d’occupation de lits a atteint un record l’an dernier, avec une moyenne de plus de 79 patients par jour. La Clinique le Noirmont compte quelque 105 lits.

Sur le plan financier, l’institution taignonne a terminé l’exercice 2016 avec un bénéfice de 360'000 francs.

 

L’avenir avec optimisme

Le directeur de la Clinique le Noirmont se veut confiant pour le futur de son établissement. « Nous devons toutefois être vigilants. Quelques restrictions vont peut-être nous toucher à l’avenir », lâche Martin Zuber.

 

Interdisciplinarité

La Clinique le Noirmont est active dans quatre filières différentes. Le pilier principal reste la réadaptation cardio-vasculaire, un axe qui a fait la réputation de l’établissement noirmonnier. Il est accompagné par les domaines psychosomatique, musculo-squelettique et par la médecine interne.

La Clinique a employé en 2016 environ 130 collaborateurs, ce qui constitue plus de 92 postes équivalent à plein temps. /bbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus