La Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura espère la reprise

L’assemblée générale de la CCIJ s’est tenue mardi soir à Saignelégier sous le signe de la reprise ...
La Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura espère la reprise

L’assemblée générale de la CCIJ s’est tenue mardi soir à Saignelégier sous le signe de la reprise et en présence du patron de la BNS Thomas Jordan

L'Assemblée générale se tenait dans la Halle du Marché-Concours de Saignelégier. L'Assemblée générale se tenait dans la Halle du Marché-Concours de Saignelégier.

Les différents chefs d’entreprises du Jura se sont réunis sous l’espoir d’une reprise économique mardi soir lors de l’Assemblée générale de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura (CCIJ). Si aucune décision n’a prêté à débat concernant la partie statutaire, c’est surtout parce que le clou du spectacle était l'allocution du Président de la Direction générale de la Banque Nationale Suisse (BNS). Thomas Jordan était en effet invité exceptionnellement pour l’occasion. Dans son exposé il a pointé des signes de reprise, certes modérée, au niveau international ainsi qu’à l’échelle de la Suisse.

 

L'horlogerie toujours victime du franc fort

Tout en concédant que l’industrie horlogère jurassienne souffrait encore largement du franc fort, Thomas Jordan a développé les différents outils de lutte contre la cherté de la monnaie nationale mis en place par la BNS. Le président de la CCIJ, Patrick Corbat, a lui rappelé que l’imprévisibilité actuelle constituait un frein puissant à l’activité économique. Il a cependant salué l’achèvement récent des derniers tronçons de l’A16 comme signe d’encouragement. Il a également été rappelé que la Chambre ne donnerait aucune consigne de vote sur la Stratégie énergétique 2050 pour laquelle les citoyens sont appelés aux urnes dimanche prochain, les milieux économiques apparaissant « trop divisés » sur la question. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus