Solidarité dans le domaine de l'accueil des migrants

Le Parlement jurassien veut que les communes du canton se serrent les coudes pour accueillir ...
Solidarité dans le domaine de l'accueil des migrants

Toutes les communes doivent participer aux frais scolaires et autres charges liées à l'accueil des migrants dans un village jurassien

 Nathalie Barthoulot.

Le Parlement jurassien veut que les communes du canton se serrent les coudes pour accueillir au mieux les migrants. Il a adopté mercredi, par 51 voix contre 7, une motion de la députée PDC Danièle Chariatte. Seule l'UDC s'y est opposée. Le Gouvernement jurassien avait d'ailleurs appelé les élus à accepter ce texte. Ce dernier veut que chaque commune participe aux frais liés à l'accueil de migrants, principalement la scolarité. Actuellement, les personnes ressortissant de l'Association jurassienne d'accueil des migrants et résidant dans les centres collectifs sont considérés comme domiciliées dans les communes sur lesquelles sont établis les centres. La plupart des charges entre le canton et les communes s'effectuent au prorata de la population, ce qui implique que le principe de solidarité n'est pas entièrement garanti. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus