La gauche veut s’assurer de l’avenir des logements d’utilité publique

Soutenir les logements d’utilité publique. Le PS, le PCSI, les Verts et le CS-POP ont déposé ...
La gauche veut s’assurer de l’avenir des logements d’utilité publique

Le PS, le PCSI, les Verts et le CS-POP ont déposé une motion interpartis fin mai au parlement jurassien lui demandant d’intégrer des mesures d’encouragement

Appartement Sandoz (Photo: image d'archives)

Soutenir les logements d’utilité publique. Le PS, le PCSI, les Verts et le CS-POP ont déposé une motion interpartis fin mai au parlement jurassien. La gauche souhaite que le canton du Jura mette en place des mesures afin d’encourager le développement de projets immobiliés d’utilité publique. Elle propose notamment de participer au capital de fondations ou de sociétés anonymes à but non lucratif, de cautionner leurs emprunts hypothécaires ou encore de constituer des réserves d’entretien défiscalisées plus importantes que ce n’est actuellement le cas.

 

Une garantie pour l’avenir

Pour le PS, le PCSI, les Verts et le CS-POP, l’adoption de telles mesures est une nécessité. En effet, loi fédérale encourageant la construction et l’accession à la propriété de logements prendra fin en 2024. Le décret cantonal y relatif sera de fait caduc. « Il n'existera dès lors plus aucune disposition permettant à l'Etat d'intervenir pour encourager significativement les maîtres d'ouvrage d'utilité publique ». La motion rappelle que le droit au logement, un logement approprié, est inscrit dans la constitution jurassienne.

Les partis de droite n’ont pas souhaité se joindre à la gauche dans sa demande. Le parlement jurassien devrait se prononcer sur cette motion interpartis durant le mois de septembre. /lhu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus