« Un tournant dans la communication du Marché-Concours »

Le Marché-Concours national de chevaux se met en mode « réseau social ». La manifestation dédiée ...
« Un tournant dans la communication du Marché-Concours »

La fête dédiée au cheval, qui se déroule de vendredi à dimanche à Saignelégier, est – pour la première fois – très active sur Facebook

 Voici une des dernières actualités sur la page Facebook du Marché-Concours.

Le Marché-Concours national de chevaux se met en mode « réseau social ». La manifestation dédiée au cheval, qui se tient de vendredi à dimanche du côté de Saignelégier, se montre très active sur Facebook depuis ce printemps. Cela fait quelques mois que les internautes peuvent notamment découvrir différentes informations, comme le programme, la billetterie, divers concours, un décompte des jours jusqu’à l’événement, une revue de presse, les délais pour les inscriptions ou encore des vidéos promotionnelles. « On peut parler d’un tournant en matière de communication du Marché-Concours. On se trouve au 21e siècle et il faut recourir aux moyens de communication actuels », avance la gestionnaire de la page. Marylaure Aubry détaille que « cette plateforme vise principalement les amoureux des équidés, les habitants du canton invité mais aussi la jeunesse, qui constitue les futures générations ».

 

Pourquoi une présence seulement dès 2017 ?

Facebook existe depuis plus de dix ans… « Avant, il n’y avait pas la personne adéquate pour actualiser la page Facebook. Etant aussi secrétaire du comité d’organisation, je reçois tous les renseignements et, de ce fait, je me suis dit qu’il fallait lancer une attractivité sur cette page », explique Marylaure Aubry.

 

Une communication pas optimale auparavant ?

A la question de savoir si la communication du Marché-Concours comportait des failles dans le passé, l’habitante des Emibois estime que « c’était peut-être un petit peu le cas. Il manquait quand même quelque chose pour améliorer la communication. Les gens aiment désormais beaucoup le visuel. Comme la création d’une page Facebook est gratuite, il faut en profiter et, par ce biais, on minimise le budget ».

 

Sur d’autres réseaux sociaux à l’avenir ?

Marylaure Aubry n’écarte pas l’idée de communiquer, dans le futur, sur d’autres plateformes, notamment sur Twitter ou Instagram par exemple. « Je ne suis pas une grande connaisseuse d’autres réseaux sociaux mais je pense que ça vaudrait la peine », conclut-elle. /bbo

 Marylaure Aubry gère la page Facebook du Marché-Concours.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus