« Je suis derrière les intérêts des éleveurs »

Le 114e Marché-Concours national de chevaux a eu droit à sa partie politique dimanche. Comme ...
« Je suis derrière les intérêts des éleveurs »

Le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann est venu au Marché-Concours de chevaux dimanche à Saignelégier

Johann Schneider-Ammann Le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, ici à la tribune du 114e Marché-Concours de chevaux de Saignelégier, veut apporter sa contribution à la préservation de la race Franches-Montagnes.

Le 114e Marché-Concours national de chevaux a eu droit à sa partie politique dimanche. Comme le veut la tradition, un membre du Conseil fédéral a fait le déplacement de Saignelégier, en la personne de Johann Schneider-Ammann. Le chef du Département fédéral de l’économie s’est exprimé devant un parterre de nombreux invités lors de la partie officielle, qui a notamment rassemblé le Gouvernement jurassien, le Gouvernement tessinois (canton hôte d’honneur de la manifestation), des élus fédéraux, ainsi que les candidats au Conseil fédéral Ignazio Cassis (TI) et Pierre Maudet (GE).

 

« Des entrepreneurs qui doivent innover »

Président du Marché-Concours, Gérard Queloz a profité de son passage à la tribune pour rappeler les préoccupations des éleveurs de chevaux Franches-Montagnes : « Ils se battent contre une forte concurrence étrangère et, en plus, contre une régression préoccupante des effectifs. Il faut absolument que nos autorités imaginent et appliquent des mesures de compensation à la suppression de la prime cantonale pour l’exportation ». Le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a ensuite pris la parole : « Les agriculteurs sont désormais des entrepreneurs qui doivent innover afin de se positionner sur un marché compétitif. Je me réjouis de voir que le Fédération suisse du Franches-Montagnes définisse une politique de commercialisation et marketing moderne et favorise un élevage à l’étranger. La collaboration avec des fédérations internationales est centrale, afin que cette race de chevaux, dont nous sommes fiers, puisse être préservée ». /rch

 

A l’occasion de ce 114e Marché-Concours, Johann Schneider-Ammann a accordé un entretien à RFJ. Le Conseiller fédéral nous a bien sûr parlé d’agriculture et du cheval FM, en affirmant « être derrière les intérêts des éleveurs », mais aussi de ses liens avec le Jura (en passant par son accident de la circulation sur l’A16 lors de sa dernière visite) et du vote communaliste de Moutier le 18 juin dernier. Interview à écouter ci-dessous :

Johann Schneider-Ammann


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus