Courtemelon, capitale nationale du terroir

La 7e édition du Concours suisse des produits du terroir se déroule ce week-end à Courtemelon ...
Courtemelon, capitale nationale du terroir

La 7e édition du Concours suisse des produits du terroir se déroule ce week-end à Courtemelon. La manifestation a été officiellement ouverte samedi matin en présence de nombreux invités

De gauche à droite : Noël Saucy (FRI), Laurent Wendliger (Chambre d'agriculture d'Alsace), Jacques Gerber (ministre jurassien de l'économie), Damien Chappuis (maire de Delémont), Markus Dieth (conseiller d'Etat argovien), Nathalie Barthoulot (présidente du Gouvernement jurassien), Bernard Lehman (directeur de l'OFAG). Photo : Georges Henz.       De gauche à droite : Noël Saucy (FRI), Laurent Wendliger (Chambre d'agriculture d'Alsace), Jacques Gerber (ministre jurassien de l'économie), Damien Chappuis (maire de Delémont), Markus Dieth (conseiller d'Etat argovien), Nathalie Barthoulot (présidente du Gouvernement jurassien), Bernard Lehman (directeur de l'OFAG). Photo : Georges Henz.

Courtemelon redevient la capitale nationale du terroir le temps d’un week-end. Le 7e Concours suisse des produits du terroir a lieu samedi et dimanche sur le site de la Fondation rurale interjurassienne, près de Delémont. Quelques 15'000 personnes sont attendues pour découvrir les stands de 195 producteurs. Du côté de la compétition, un nombre record de 1'258 produits sont passés entre les mains du jury. Les médailles seront décernées samedi soir. Le responsable communication de la manifestation, Olivier Boillat, nous a toutefois déjà confié que plus de 400 produits recevront un prix.

 

La cérémonie officielle d’ouverture s’est tenue samedi matin en présence  de nombreux politiciens et responsables du monde agricole. Le ministre jurassien de l’économie, Jacques Gerber, a salué un « festival de saveurs qui raconte l’histoire d’hommes et de femmes passionnés ». Des représentants des invités d’honneur que sont le canton d’Argovie et l’Alsace ont également pris la parole. Le conseiller d’Etat argovien, Markus Dieth, s’est dit « impressionner par un précieux engagement pour la production locale ». Le président de la Chambre d’agriculture d’Alsace, Laurent Wendliger, a relevé de son côté les similitudes qui rassemble cette région de l’est de la France et la nôtre tout en plaidant pour un renforcement des coopérations. Le vice-directeur de l’Union suisse des paysans, Urs Schneider, et le directeur de l’Office fédéral de l’agriculture, Bernard Lehman, avaient également fait le déplacement. /alr  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus