Un rapport décevant sur le cheval franches-montagnes

Le Gouvernement jurassien a livré son sentiment sur le récent rapport du Conseil fédéral sur ...
Un rapport décevant sur le cheval franches-montagnes

Le Gouvernement jurassien a livré son sentiment sur le récent rapport du Conseil fédéral sur l’avenir de la race de chevaux franches-montagnes

Jacques Gerber Jacques Gerber a fait part de sa déception sur le rapport du Conseil fédéral sur le cheval franches-montagnes (photo: archives).

Le rapport du Conseil fédéral sur l’avenir de la race franches-montagnes surprend et déçoit le Gouvernement jurassien. L’exécutif a donné son avis mercredi matin lors des questions orales au Parlement. Il a été sollicité par le député PLR des Breuleux Edgar Sauser. Le document publié récemment par le Conseil fédéral préconise notamment d’étendre à l’étranger l’élevage de la race de chevaux franches-montagnes pour répondre à la baisse des naissances.

Le ministre de l’économie, Jacques Gerber, n’a pas caché qu’il peinait à comprendre une telle proposition. Il estime qu’elle n’est « pas satisfaisante », dans la mesure où l’intervention de la conseillère aux Etats Anne Seydoux-Christe – à l’origine de la rédaction du rapport – « visait le maintien des savoir-faire des éleveurs jurassiens et pas leur exportation ». Jacques Gerber a également indiqué que le document faisait référence à une stratégie de promotion et de commercialisation qui sera dévoilée d’ici la fin de l’année. Le ministre de l’économie a précisé qu’il n’avait pas d’informations plus précises sur ce point et qu’il attendait « avec impatience » d’en savoir plus. « Le canton du Jura a d’ores et déjà interpellé les milieux concernés pour connaître leur position », a encore précisé Jacques Gerber. « Il s’agira ensuite de convenir quelle suite à donner et peut-être de faire d’autres propositions au Conseil fédéral », a conclu le ministre de l’économie. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus