Le contre-projet à l’initiative du PCSI pour les familles adopté

Si les initiants ne retirent pas l'initiative sous 30 jours, ce sera au peuple de trancher ...
Le contre-projet à l’initiative du PCSI pour les familles adopté

Si les initiants ne retirent pas l'initiative sous 30 jours, ce sera au peuple de trancher entre la réduction des primes maladie voulue par le gouvernement ou l’introduction de prestations complémentaires

Le Gouvernement jurassien préfère payer une partie des primes maladie aux foyers en difficulté plutôt que d'introduire des prestations complémentaires pour les familles. Son contre-projet à l'initiative "Prestations complémentaires pour les familles" a été adopté ce mercredi par le parlement avec 50 voix pour, 0 contre et 9 abstentions. Le système de prestations complémentaires, estimé autour de 5 millions de francs par an, serait trop cher pour l'Etat selon l'exécutif qui propose à la place 2,5 millions annuels pour soulager les familles dans le paiement des primes maladies. Une solution intermédiaire crédible et malgré tout un vrai coup de pouce pour les familles selon la ministre de l'intérieur en charge de l'action sociale Nathalie Barthoulot. A l'inverse, introduire un système de prestations complémentaires entraînerait une augmentation de la quotité d'impôt pour son financement prévient le gouvernement.

Un contre-projet à mi-chemin des prestations complémentaires selon Nathalie Barthoulot

Vers un vote du peuple

Si les initiants ne retirent pas l'initiative sous 30 jours, ce sera alors au peuple de trancher entre les deux versions. C'est ce qui risque d'arriver si l'on en croit la présidente du groupe PCSI à l'origine de l'initiative. « Je crois pouvoir dire qu'il y a 98% de chance pour que l'on décide de mener ce combat jusqu'au bout », a réagi Géraldine Beuchat à l'issue du vote. Elle affirme qu'il est faux de dire que l'Etat ne pourrait supporter le coût de cette mesure car les prestations complémentaires engendrent aussi selon elle des retombées économiques. /jpi

Les prestations complémentaires engendrent des retombées selon Géraldine Beuchat


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus