Le gouvernement vigilant face à la nouvelle politique agricole 2022

Plusieurs députés se sont inquiétés de la stratégie agricole récemment présentée par le Conseil ...
Le gouvernement vigilant face à la nouvelle politique agricole 2022

Plusieurs députés se sont inquiétés de la stratégie agricole récemment présentée par le Conseil fédéral, le ministre Jacques Gerber a posé les limites à ne pas franchir

Le ministre de l'économie Jacques Gerber a assuré que le gouvernement défendrait les intérêts des agriculteurs jurassiens. Le ministre de l'économie Jacques Gerber a assuré que le gouvernement défendrait les intérêts des agriculteurs jurassiens.

Le Gouvernement jurassien veut protéger et défendre la qualité de l’agriculture. Il l’a affirmé ce matin en réponse à deux questions orales lors de la séance du parlement. Les députés PLR Edgar Sauser et PDC Pauline Queloz ont partagé leur inquiétude suite à la présentation au début du mois de la nouvelle politique agricole du Conseil fédéral pour 2022. Une stratégie qui vise à ouvrir les frontières aux produits agricoles et intensifier les accords de libre-échange. Alors que le peuple a récemment voté l’initiative « Pour la sécurité alimentaire », le ministre de l’économie Jacques Gerber a promis que le Gouvernement jurassien se montrera vigilant aux évolutions de la politique agricole. Il a également posé plusieurs limites que la nouvelle stratégie agricole de la Confédération ne doit, selon lui, pas franchir. « La baisse des prix des produits agricoles doit profiter uniquement au consommateur, le gouvernement sera aussi attentif aux conditions d’accès au marché agricole et à la réduction des coûts de production. Nous souhaitons aussi la garantie d’une concurrence basée sur les mêmes conditions, il n’est pas envisageable d’accepter des importations d’animaux qui n’auraient pas les mêmes conditions de détention qu’en Suisse », a rappelé le ministre jurassien de l’économie.

La réponse du ministre Jacques Gerber

Le ministre jurassien en charge de l'économie a enfin tenu à rassurer, affirmant que le gouvernement entendait défendre ardemment les intérêts des agriculteurs jurassiens. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus