Une indemnité pour la retraite des ministres

Le Parlement jurassien a retenu le principe de l’indemnité pour la retraite des ministres contre ...
Une indemnité pour la retraite des ministres

Le Parlement jurassien a retenu le principe de l’indemnité pour la retraite des ministres contre celui de l’augmentation de salaire

Parlement jurassien Le Parlement jurassien a statué sur la retraite des ministres (photo: archives).

Les ministres jurassiens ne toucheront plus de pension à vie pour leur retraite mais une indemnité par année de fonction. Le Parlement a accepté mercredi en deuxième lecture la loi concernant la prévoyance des membres du Gouvernement par 39 voix contre 0 et 19 abstentions. L’indemnité se montera à 55'000 francs par année de mandat. Les partis de droite se sont entendus sur cette somme, ce qui n’avait pas été le cas lors de la première lecture. Le PDC et le PLR militaient pour 65'000 francs alors que l’UDC voulait 50'000 francs. Du coup, c’est la variante de la gauche qui avait passé la rampe en première lecture. La disposition prévoyait une augmentation du salaire des ministres accompagnée d’une indemnité de six mois en cas de non-réélection. La rétribution des membres du Gouvernement serait passée à 45% de plus que le revenu maximal d’un chef de service, contre 20% actuellement. La droite a donc finalement obtenu gain de cause sur le principe de l’indemnité. La satisfaction du député UDC, Thomas Stettler, est à écouter ci-dessous :

La gauche a donc dû courber l’échine sur le dispositif qu’elle soutenait et qui avait été accepté en première lecture. Le député Verts-CS-POP Rémy Meury livre sa réaction ci-dessous :

Gauche et droite s’accordent toutefois sur un point : le nouveau système réduira considérablement les prestations des ministres pour leurs retraites par rapport aux dispositions actuelles. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus