PDC : « Une unanimité de façade »

Le groupe démocrate-chrétien est divisé dans l'affaire Pauline Queloz. L'élection à la présidence ...
PDC : « Une unanimité de façade »

Le groupe PDC a annoncé être toujours en bloc derrière Pauline Queloz en vue de l’élection à la présidence du Parlement jurassien. Mais cette affirmation fait grincer des dents démocrates-chrétiennes

Pauline Queloz Pauline Queloz reste prétendante à la fonction de présidente du Parlement jurassien (photo: archive)

L’affaire Pauline Queloz n’en finit pas de faire parler d’elle. Officiellement, les députés PDC soutiendront à l’unanimité la députée de St-Brais vendredi lors de l’élection à la présidence du Parlement jurassien pour l’année 2018. Le groupe s’est réuni mardi soir et en a décidé ainsi. Mais nous avons appris ce mercredi dans l'hémicycle que ce soutien n’est en réalité de loin pas total. Il a été décidé à 12 voix contre 11, dont celle de Pauline Queloz elle-même. Dans cette affaire, le parti est donc littéralement coupé en deux, bien que la forte minorité doive se rallier à la courte majorité. La division est profonde, plusieurs voix démocrates-chrétiennes ayant demandé à l’élue de St-Brais de se retirer. « L’ambiance n’est pas bonne », nous a confié un député PDC. On parle même « d’écoeurement ». Une autre députée évoque une « unanimité de façade ». Autrement dit, dans le secret du vote de vendredi, des voix PDC n’iront certainement pas à Pauline Queloz.

 

Présidente du groupe parlementaire démocrate-chrétien, Anne Froidevaux reste loyale à la procédure. Selon elle, la majorité doit être démocratiquement respectée, et le soutien à Pauline Queloz être unanime. Anne Froidevaux souligne que l’élue de St-Brais reste la candidate unique du PDC à la présidence du législatif. Mais il est très probable que d’autres noms du parti sortent après-demain lors de l’élection, dont celui d’Anne Froidevaux. La députée de Châtillon nous a indiqué que si elle devait être portée à la présidence du Parlement, elle refuserait son élection. Beaucoup d’eau risque encore de couler sous les ponts d’ici vendredi. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus