Le Parlement jurassien en bref

Le Parlement s'est prononcé sur deux motions, un postulat et une résolution.
Le Parlement jurassien en bref

Le législatif a adopté une résolution contre la radicalisation des jeunes

Parlement jurassien Le Parlement jurassien (archive)

Dans sa séance du mercredi 28 mars 2018, le Parlement jurassien a:

 

  • Enregistré l'entrée de Brigitte Favre (UDC) à la commission de gestion et des finances. Jean Lusa (UDC) est remplaçant.
  • Accepté à l'unanimité, en première lecture, la modification de la loi d'introduction du Code de procédure pénale suisse.
  • Accepté sous forme de postulat, par 50 voix contre 7, une motion du PLR Pierre Parietti visant une réduction des rentes à vie touchées par les anciens ministres jurassiens.
  • Refusé, par 39 voix contre 16 et 2 abstentions, un postulat de la députée PCSI demandant au Gouvernement d'étudier si le Parlement est l'organe le plus adapté pour valider matériellement une initiative.
  • Accepté, par 50 voix contre 6, une motion de la députée PS Mélanie Brulhart demandant au Gouvernement de réviser les dispositions légales afin d'y inscrire l'égalité salariale dans les entreprises mandatées ou subventionnées par l'Etat jurassien.
  • Adopté à l’unanimité une résolution visant à combattre et prévenir la radicalisation chez les jeunes. Le texte a été réalisé par des délégations du Parlement jurassien, du Conseil régional de la Vallée d’Aoste et du Parlement de la Communauté française de Belgique, dont le comité s’est réuni en janvier à Bruxelles. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus