Une stratégie marketing pour le cheval franches-montagnes

La Fédération suisse du franches-montagnes se dote d’une nouvelle stratégie marketing qui comprend ...
Une stratégie marketing pour le cheval franches-montagnes

La Fédération suisse du franches-montagnes se dote d’une nouvelle stratégie marketing qui comprend 50 mesures. Les délégués de la FSFM en ont pris connaissance jeudi lors de leur assemblée

cheval franches-montagnes Le cheval franches-montagnes va pouvoir profiter d'une nouvelle stratégie marketing (photo: archives).

La FSFM veut mieux vendre l’image du cheval franches-montagnes. La Fédération suisse du franches-montagnes a tenu son assemblée annuelle jeudi à Riedholz, dans le canton de Soleure. La réunion a donné lieu à la présentation des grandes lignes d’une nouvelle stratégie marketing intitulée « Marché et Image ». Le document a été déposé le mois dernier à l’OFAG, l’Office fédéral de l’agriculture, et doit être publié prochainement. Il s’articule autour de trois axes : la marque cheval franches-montagnes, la communication ainsi que les actions et les manifestations. La stratégie comprend une cinquantaine de mesures. Objectif : augmenter le nombre de vente d’animaux et développer de nouveaux canaux d’acquisition. La stratégie se veut avant tout une boîte à outils, comme l’indique ci-dessous le gérant de la FSFM, Stéphane Klopfenstein :

La FSFM va, par ailleurs, mettre en place une mesure dès cette année. Il s’agit de la création d’une page Facebook. Dans l’interview ci-dessous, le président de la Fédération suisse du franches-montagnes, Jean-Paul Gschwind, estime qu’une nouvelle stratégie de marketing est nécessaire pour assurer la survie de la race :

A noter encore que les délégués de la FSFM ont accepté jeudi les comptes 2017 de l’organisation qui présentent un bénéfice de 13'600 francs. Le budget 2018 qui table sur un excédent de revenus de 6'200 francs a également été adopté.

Par ailleurs, des changements mineurs de règlements ont facilement passé le cap de l’assemblée. Une modification émane du syndicat d’élevage chevalin de Thurgovie qui demandait que les conditions d’attribution des certificats aux poulains soient modifiées. Le changement prévoit que la catégorie des parents déterminante pour définir le type de certificat du poulain pourra dorénavant être corrigée jusqu'à la présentation du poulain au concours. Actuellement, la correction ne pouvait pas dépasser le moment de la naissance. 

Enfin, un nouveau juge de race a été élu en la personne de Jean Chêne, de Damvant, qui remplace Michel Queloz, de St-Brais. Le Taignon a présenté récemment sa démission et a été désigné jeudi membre d’honneur de la FSFM par acclamation. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus