Le Marché-Concours, toujours plus populaire

La 151ème édition du Marché Concours bat des records : que ce soit pour les expositions ou ...
Le Marché-Concours, toujours plus populaire

La 115e édition du Marché-Concours bat des records : que ce soit pour les expositions ou les courses campagnardes, il n’y a jamais eu autant d’inscriptions

 Photo : archives Photo : archives

Une édition record: à quinze jours du 115e Marché-Concours, les organisateurs se réjouissent. Pas moins de 340 inscrits pour les courses campagnardes, plus de 480 chevaux présents pour l’exposition du samedi matin… il y aura du monde à Saignelégier les 10, 11 et 12 août prochains !

 

Nombreux concurrents fribourgeois

Pour Gérard Queloz, président de la manifestation, cette affluence s’explique par le fait que l’hôte d’honneur, Fribourg, est un canton qui élève beaucoup de chevaux de la race Franches-Montagnes : « Il y a beaucoup d’exposants et de concurrents fribourgeois. » La preuve : les Fribourgeois seront de la partie pour toutes les courses, sauf celle de chars romains, pour des raisons de sécurité. « Seules des personnes expérimentées peuvent participer à cette épreuve, très technique », explique Gérard Queloz.

 

Des jeunes cavaliers présents

Le président du Marché-Concours admet aussi qu’il remarque toujours un peu plus d’engouement de la part des jeunes : « On a chaque année de nouveaux cavaliers qui s’inscrivent, et surtout des cavalières. Et d’année en année, on voit aussi plus de jeunes s’intéresser à l’attelage. » Du fait de ce nombre record d’inscriptions, de nombreuses épreuves seront déclinées tout au long de la manifestation : 12 courses le vendredi, autant le samedi, et 8 autres le dimanche.

 

Animations et spectacles

Durant le week-end, le comité organisateur a aussi prévu des représentations, notamment une démonstration du cadre noir et blanc fribourgeois, ou encore un numéro d’Analya création (manège de Colombier). Des animations pour enfants et des balades à cheval sont aussi au programme de ces trois jours d’hommage au Franches-Montagnes.

 

Une semaine du cheval festive

Mais la fête du cheval se décline aussi avant le Marché-Concours. A partir du 4 août, c’est la semaine du cheval. Des concours de poulains, une soirée des éleveurs, le spectacle de la fanfare montée de Delémont et surtout, l’élection de Miss Semaine du cheval. Le mercredi 8 août, elles seront 18 à s’affronter pour devenir la nouvelle reine du Marché-Concours. Si quelques Jurassiennes prendront part à l’événement, des Bernoises, des Fribourgeoises, des Neuchâteloises et même une Française défileront aussi pour rafler la couronne.

Cette année en revanche, les règles du concours sont un peu plus strictes, comme le révèle Edgard Sauser, responsable de la semaine du cheval : « Les concurrentes devront faire une présentation avec leur cheval, attelé ou monté, c’est au choix. Mais cette chorégraphie comptera pour la moitié de la note finale. C’est important que le cheval soit mis en valeur dans cette élection. »
Et pour départager ces candidates, c’est une délégation du comité du Carnaval des Franches-Montagnes qui a été choisie.

Pour en savoir plus sur le programme du Marché-Concours et de la semaine du cheval, rendez-vous ici. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus