Parlement jurassien : le rythme s’accélère

Si la première partie de l'année 2018 a été plutôt tranquille au Parlement jurassien, la deuxième ...
Parlement jurassien : le rythme s’accélère

Le menu est copieux jusqu’à la fin de l’année 2018, avec de gros dossiers à traiter

Parlement jurassien Le Parlement jurassien ne chômera pas en cette fin d'année 2018 (photo: archive).

Si la première partie de l'année 2018 a été plutôt tranquille au Parlement jurassien, la deuxième sera bien remplie. Fini, donc, les séances annulées faute de contenu : les députés vont se pencher sur plusieurs gros dossiers d’ici fin décembre. La rentrée s’effectuera le 5 septembre.

 

Premier morceau dès la reprise : la modification de la loi sur la Caisse de pensions du Jura. Suivra dans un mois la révision des chapitres « urbanisation » et « mobilité » du Plan directeur cantonal. Il s’agira d’être en phase avec la loi fédérale sur l’aménagement du territoire, la fameuse LAT. En octobre ou en novembre, les élus traiteront la loi sur les droits politiques, incluant le vote électronique. Premiers concernés : les Suisses de l’étranger, avant une généralisation de l’utilisation de cet outil. En novembre, le Parlement se prononcera sur le dossier électronique du patient. Une association doit être mandatée pour sa mise en place. Et puis la fin de l’année sera dense : le budget 2019 de l’Etat jurassien, le vote sur les subventions en faveur de la patinoire d’Ajoie et de la piscine de Porrentruy, mais aussi – sans doute – le dossier sensible de l’énergie éolienne, avec la modification d’une fiche du plan directeur qui détermine les zones d’implantation de mâts. Les commissions se mettront enfin en ordre de marche sur le Projet fiscal 17.

 

Au regard de l’imposante matière à traiter, une séance supplémentaire du législatif pourrait bien se tenir le 5 décembre. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus