Non à l'assouplissement de l'ordonnance fédérale sur le matériel de guerre

Le député du groupe Verts et CS-POP Baptiste Laville a déposé une résolution interpartis lors de la séance du Parlement jurassien mercredi

photo: Georges Henz Photo: Georges Henz

Le Parlement jurassien s’oppose formellement à l’assouplissement de l’ordonnance fédérale sur le matériel de guerre. Dans une résolution interpartis, le député des Verts Baptiste Laville demande au Conseil fédéral de revoir sa position en la matière. Cette intervention découle du fait que la commission de politique de sécurité du Conseil des Etats s’est abstenue à la fin du mois passé de donner une recommandation au Gouvernement quant à la modification de cette ordonnance. Selon le texte du député de Porrentruy, elle a ainsi implicitement entériné un assouplissement des exigences requises pour l’exportation d’armes de guerre. Cela permettra aux autorités fédérales d’accorder des autorisations d’exportation dans des pays impliqués dans un conflit armé interne ou international. Tous les groupes parlementaires, sauf le PLR et l’UDC, ont signé cette résolution. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus