La chasse ouvre ce lundi dans le canton

La chasse générale s’ouvre ce lundi dans le canton du Jura. Les lundis, mercredis et samedis ...
La chasse ouvre ce lundi dans le canton

La chasse générale s’ouvre ce lundi dans le canton du Jura. Les lundis, mercredis et samedis d’octobre et de novembre, 382 chasseresses et chasseurs arpenteront les forêts accompagnés de leurs chiens

Le cerf élaphe poursuit sa progression sur territoire jurassien. Il n’est pas encore au plan de chasse cantonal, mais son évolution est attentivement suivie (photo: G. Marchand). Le cerf élaphe poursuit sa progression sur territoire jurassien. Il n’est pas encore au plan de chasse cantonal, mais son évolution est attentivement suivie (photo: G. Marchand).

Les 382 chasseurs du Jura reprennent du service dès lundi. La chasse sera ouverte les lundis, mercredis et samedis, en octobre et novembre.


La population de chevreuils est saine et en équilibre avec la forêt jurassienne. Les effectifs actuels permettent un rajeunissement naturel diversifié des forêts. Le plan de chasse pour le chevreuil est identique aux saisons précédentes. Un brocard, une chevrette et un jeune de l’année sont attribués par chasseur.

Le canton fait face à une situation inédite d'abondance de sangliers

La gestion du sanglier est toujours au centre des préoccupations. Les dégâts restent bien trop importants dans de nombreuses surfaces agricoles. Les prélèvements sont dorénavant illimités pour les sangliers de moins de 50 kg, représentant plus de 80% des effectifs. Le tir des adultes est également moins restrictif que lors de la précédente saison.


Le canton poursuit ses propres tirs de régulation sur les zones de dégâts importants en complément des tirs réalisés par les chasseurs. Une récente rencontre entre les représentants des cantons de Vaud, Neuchâtel, Jura et le Département limitrophe français du Doubs a permis de confirmer l’étendue du problème commun et la nécessité de coordination accrue entre territoires limitrophes.


Le catalogue des mesures de réduction des effectifs de sangliers ou de blaireaux sera encore renforcé. Ces nouvelles mesures pourront ainsi être mises en œuvre en cours d’hiver, en fonction des résultats de la chasse générale.

La traçabilité de la viande améliorée

Par ailleurs, la traçabilité de la viande de gibier destinée à des tiers devra être précisée. Un formulaire d’identification du Service de la consommation et des affaires vétérinaires doit désormais accompagner tout gibier lorsque celui-ci est vendu. /comm + mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus