Vers une modification de la loi sur la taxe des chiens

L’Etat jurassien veut doubler la manne qu’il perçoit de la taxe des chiens.
Vers une modification de la loi sur la taxe des chiens

Le Gouvernement propose au Parlement de faire passer la manne que l’Etat perçoit de 10 à 20 francs par animal. Les dossiers traités par le SCAV sont toujours plus nombreux

 Le traitement des affaires canines est en progression dans le Jura. L'Etat veut ainsi augmenter le montant de la taxe des chiens devant être versé par les communes (photo: archive).

L’Etat jurassien veut doubler la manne qu’il perçoit de la taxe des chiens. Le Gouvernement a soumis au Parlement une modification de la loi en ce sens. Le montant versé par les communes au canton passerait de 10 à 20 francs par animal. Dans le même temps – pour compenser – le plafond de la taxe des chiens augmenterait de 120 à 130 francs.

Cas à traiter toujours en augmentation

Ce changement doit permettre d’atteindre l’équilibre financier dans le traitement des affaires canines au Service de la consommation et des affaires vétérinaires. Le nombre de dossiers traités ne cesse en effet d’augmenter, car les chiens sont toujours plus nombreux dans le Jura. Le SCAV s’occupe notamment des cas d’annonces en matière de détention inappropriée, maltraitance, blessures par morsures, comportements agressifs ou détentions illégales. Le Service de la consommation et des affaires vétérinaires doit aussi faire face à différentes sortes de frais : séquestre, quarantaine, évaluation comportementale ou analyses de laboratoire. /rch + comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus