Le Gouvernement doit éviter les burnout à ses employés

Le député CS+POP Rémy Meury a déposé un postulat dans lequel il demande à l’exécutif jurassien ...
Le Gouvernement doit éviter les burnout à ses employés

Le député CS-POP Rémy Meury a déposé un postulat dans lequel il demande à l’exécutif jurassien de prendre des mesures pour réduire les risques de burnout

Les absences longue durée dues à des burnout sont en augmentation dans le Jura. (Photo: archives) Les absences longue durée dues à des burnout sont en augmentation dans le Jura. (Photo: archives)

L’Etat employeur doit être exemplaire pour donner les bonnes pistes aux entreprises privées. C’est l’avis de Rémy Meury. Le député CS-POP de Delémont a déposé récemment un postulat au Parlement jurassien. Il souhaite que le Gouvernement mène une étude visant à définir les mesures susceptibles de réduire les risques de burnout liés aux conditions de travail. Il vise plus particulièrement les cas relatifs à l’hyperconnectivité liée à la fonction publique jurassienne. Le texte s’inscrit également dans la volonté affichée de digitalisation de l’Etat. 

Cette intervention part du constat de l’augmentation des absences de longue durée et de la hausse des primes d’assurance perte de gain qui vont avec. Selon les informations du service des ressources humaines, plus d’un tiers de ces absences sont dues à des burnout. L’élu CS+POP pointe du doigt l’exigence actuelle de productivité accrue, où l’immédiateté prend une place prépondérante, liée à une hyperconnectivité des relations. Parmi les premières mesures à prendre, Rémy Meury met en avant la gestion des courriers électroniques. Selon lui, il faut les canaliser, les relativiser et les prioriser, afin que l’auteur d’un courriel sache qu’il n’a pas droit à une réponse immédiate. L’élu s’étonne, par exemple, particulièrement d’obtenir une réponse à un mail sous trois jours, alors que le délai est de trente jours pour un courrier écrit. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus