Le Jura ne se dotera pas d'un plan d'eau pour les loisirs

Le Parlement jurassien a refusé vendredi après-midi une motion du député PCSI Frédéric Lovis ...
Le Jura ne se dotera pas d'un plan d'eau pour les loisirs

Le Parlement jurassien a refusé vendredi après-midi une motion du député PCSI Frédéric Lovis demandant la réalisation d'un tel projet

Le député Frédéric Lovis imaginait un plan d'eau qui pourrait ressembler à celui de la base de loisirs de Rouffiac, dans le Périgord (photo: guide-du-perigord.com). Le député Frédéric Lovis imaginait un plan d'eau qui pourrait ressembler à celui de la base de loisirs de Rouffiac, dans le Périgord (photo: guide-du-perigord.com).

Un plan d'eau destiné aux loisirs et à la détente ne verra pas le jour dans le Jura. Le Parlement a refusé vendredi après-midi, par 36 voix contre 20 et 1 abstention, une motion de Frédéric Lovis allant en ce sens. Le député PCSI demandait au Gouvernement de définir un plan d'action permettant la réalisation d'un tel projet. Il estimait qu'une infrastructure de ce genre serait un atout pour renforcer l'attractivité du canton, sur le plan touristique.

Le texte n'a trouvé le soutien que du PCSI et d'élus socialistes. Le député PDC Dominique Thiévent a salué un projet novateur, mais estimé qu'il était nécessaire d'y réfléchir par rapport aux contraintes financières et d'aménagement du territoire. Pour le groupe Verts et CS-POP, Hanno Schmid a déclaré que la création d'un tel plan d'eau aurait un impact sur le paysage. Il a estimé que le Jura devrait davantage miser sur l'authenticité de son territoire pour renforcer l'attractivité du canton. 

Frédéric Lovis a défendu son idée jusqu'au bout et refusé de transformer sa motion en postulat, une forme moins contraignante. Son «  tout ou rien  » n'a pas payé :

/rch-alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus