Pas d'extension de l'abonnement Vagabond

Le Parlement jurassien a refusé la motion de la députée indépendante Pauline Queloz, dans laquelle ...
Pas d'extension de l'abonnement Vagabond

Le Parlement jurassien a refusé la motion de la députée indépendante Pauline Queloz, dans laquelle elle demandait l'extension du pass Vagabond à La Chaux-de-Fonds et Laufon

Des offres existent déjà, pour les jeunes qui étudient hors du canton (photo : illustration) Des offres existent déjà, pour les jeunes qui étudient hors du canton (photo : illustration)

L'abonnement Vagabond restera tel qu'il est actuellement : les élus du Parlement jurassien ont refusé par 39 voix contre 18 et 2 abstentions la motion de Pauline Queloz, intitulée « Vagabonder plus loin ». La députée indépendante a mis en avant que le pass n'est valide que dans le Jura et dans quelques lieux du Jura bernois. Il ne s'étend pas à La Chaux-de-Fonds ou Laufon, où étudient certains élèves jurassiens.

Pour circuler jusqu'aux cantons de Neuchâtel et Bâle-Campagne, il s'agit de cumuler deux abonnements. Les jeunes Jurassiens peuvent donc observer des différences sur le prix des transports, selon la région où ils vivent et celle dans laquelle ils étudient.

Avec sa motion, Pauline Queloz souhaitait étendre l'abonnement Vagabond aux cantons voisins, afin que les dépenses liées au transport scolaire soient les mêmes, que l'on étudie à Porrentruy, Laufon ou La Chaux-de-Fonds.


Solutions nationales déjà existantes

Or, selon David Eray, des solutions existent déjà. Le ministre de l'environnement a rappelé la possibilité de souscrire un abonnement à Onde Verte, offre qui permet de rejoindre La Chaux-de-Fonds depuis Saignelégier pour un prix quasimment identique au pass Vagabond. Il a estimé que les étudiants francs-montagnards n'ont logiquement pas besoin de cumuler les deux abonnements : « Les jeunes de Saint-Brais qui vont à l'école à La Chaux-de-Fonds sont des exceptions. De chez eux, le trajet vers la cité horlogère est 25 minutes plus long que la route vers l'Ajoie. Le bon sens les mène donc vers le lycée de Porrentruy. »

Quant aux trajets vers Laufon, David Eray a mentionné l'abonnement TNV, disponible pour les jeunes Jurassiens à « un tarif avantageux ».

Selon le ministre de l'environnement, des solutions nationales uniformes existent et l'extension du pass Vagabond serait inutile. /cto


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus