Haute-Sorne tient son budget 2019

Le Conseil général de la commune fusionnée a accepté mardi les prévisions financières 2019 ...
Haute-Sorne tient son budget 2019

Le Conseil général de la commune fusionnée a accepté mardi les prévisions financières 2019 qui tablent sur un déficit de 904'300 francs

Les discussions ont été sereines mardi à Bassecourt. Les discussions ont été sereines mardi à Bassecourt.

Le budget 2019 passe la rampe sans discussions à Haute-Sorne. Le Conseil général a approuvé mardi soir à Bassecourt les prévisions comptables qui misent sur un excédent de charges de 904'300 francs. Le projet proposé par le Conseil communal, qui aurait initialement dû être présenté en fin d’année dernière, n’a pas suscité de débats. Quelques groupes ont, par contre, fait part de leurs inquiétudes concernant l’avenir économique de la commune fusionnée. Les budgets bourgeois de Bassecourt, Courfaivre, Glovelier et Soulce ont également été acceptés.

Le législatif a aussi mis la main au porte-monnaie. Il a débloqué un crédit de 150'000 francs pour la réfection du chemin accédant à la loge de Soulce et l’amélioration du chemin forestier. Il a également octroyé un prêt mensuel de 12'000 francs au FC Bassecourt, limité à 12 mois. Cet argent doit permettre au club de football vadais de couvrir les coûts engendrés par l’installation provisoire de conteneurs suite à l’incendie de la tribune du stade des Grands-Prés.

Le dernier mot au peuple

Lors de cette première séance de l'année, le Conseil général de Haute-Sorne a donné son préavis favorable à trois points à l’ordre du jour. Il s’agit d’un crédit de 1'375'000 francs destiné à financer les travaux d’équipements du plan spécial de la Combe à Courfaivre, d’un crédit de 8'942'000 relatif au traitement des micropolluants à la STEP du Syndicat d’épuration des eaux usées de Delémont et environs, ainsi que des changements dans les règlements communaux sur les constructions et l’introduction d’une taxe pour les places de parc manquantes pour les cinq villages de la commune fusionnée. Ces trois derniers objets seront soumis au peuple lors d’une votation le 19 mai prochain.

Au niveau des interventions parlementaires, le législatif a accepté, sous la forme moins contraignante du postulat, une motion de Kevin Challet. Le membre du groupe PS-Verts souhaite la création de jardins communautaires à Haute-Sorne. Séduit par ce concept qui figure déjà dans son plan de législature, le Conseil communal a proposé la transformation du texte, afin de pouvoir faire une étude globale sur la faisabilité, les emplacements, et la manière dont seront gérés ces espaces verts.

À noter encore que l’arrivée de Valérie Soltermann au sein de l'exécutif le 1er janvier dernier, en remplacement de Nicole Eggenschwiler, a eu une incidence dans la répartition des dicastères. Pascal Crétin reprend le département « Écoles, formation et affaires sociales », tandis que la nouvelle venue hérite des Services communaux.

Par ailleurs, lors des communications, le vice-maire Etienne Dobler, a annoncé que Haute-Sorne avait passé la barre des 7'000 habitants depuis le début de l’année. La commune fusionnée en comptait environ 6'800 lors de son entrée en souveraineté, il y a six ans. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus