Les mesures concrètes contre la pauvreté, c’est pour quand ?

La députée PCSI Géraldine Beuchat qualifie le rapport social du Jura de « frileux » dans les ...
Les mesures concrètes contre la pauvreté, c’est pour quand ?

La députée PCSI Géraldine Beuchat qualifie le rapport social du Jura de « frileux » dans les mesures concrètes qu’il propose, la ministre en charge de l’action sociale Nathalie Barthoulot riposte

Selon la ministre en charge de l'action sociale, Nathalie Barthoulot, des mesures sont déjà mises en place. Selon la ministre en charge de l'action sociale, Nathalie Barthoulot, des mesures sont déjà mises en place.

Le rapport social sur la pauvreté dans le Jura ne satisfait pas tout le monde. Publié par l'Etat le 15 février dernier, plus de huit ans après le vote d'une motion demandant des statistiques et des mesures dans ce domaine, il a notamment révélé qu'un Jurassien sur dix se trouvait en situation de pauvreté. Des chiffres alarmants pour la députée PCSI Géraldine Beuchat qui s’est exprimée ce mercredi devant le Parlement jurassien à l’heure des questions orales. Elle a fustigé le rapport, le qualifiant de pauvre et frileux dans les mesures concrètes qu'il propose. « L’étude des moyens de lutte contre la pauvreté sera établie au début de la prochaine législature. Pourquoi encore attendre ? Le Jura aurait-il peur d’agir contre la pauvreté, sa pauvreté ? », a lancé l’élue de Glovelier.

Géraldine Beuchat fustige les mesures contenues dans le rapport social

Des critiques désapprouvées par la ministre de l'intérieur Nathalie Barthoulot. La responsable de l'action sociale estime, au contraire, que le Gouvernement a pris cette problématique à bras-le-corps. « Nous avons montré que le Gouvernement était sensible à cette question. Plutôt que de casser ce rapport et dire tout le mal que vous en pensez, peut-être pourrait-on se mettre autour d’une table et commencer à travailler ensemble ? », a rétorqué d’emblée Nathalie Barthoulot. « Le calendrier est réaliste compte tenu du fait que la législature actuelle se termine déjà en fin d’année prochaine. Des mesures sont déjà en cours pour lutter contre la pauvreté, on ne va pas attendre et on n’a pas attendu l’élaboration du plan de stratégie pour les mettre en place », a ajouté la ministre en charge de l’action sociale.

La réponse de la ministre de l'intérieur Nathalie Barthoulot

Un groupe d’accompagnement sera d’ailleurs créé prochainement pour poser un regard critique sur les indicateurs du dernier rapport, une fois ceux-ci affinés et actualisés. Ce groupe devra ensuite formuler des propositions au Gouvernement afin d’élaborer une stratégie de lutte contre la pauvreté. /jpi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus