Un projet cantonal pour lutter contre le déclin des zones rurales

Le canton du Jura a présenté vendredi le projet pilote « Villages+ » qui doit contribuer à ...
Un projet cantonal pour lutter contre le déclin des zones rurales

Le canton du Jura a présenté vendredi le projet pilote « Villages+ » qui doit contribuer à la revitalisation sociale et économique des villages jurassiens. Un essai sera mené à Haute-Ajoie

David Eray a évoqué le projet pilote « Villages+ » dans le journal de 12h15 vendredi dans le nouveau studio de RFJ. David Eray a évoqué le projet pilote « Villages+ » dans le journal de 12h15 vendredi dans le nouveau studio de RFJ.

Le canton du Jura veut renforcer la vie sociale et économique de ses villages. Il a présenté vendredi son projet pilote « Villages+ ». Ce dernier doit répondre à la nécessité de conserver la vie et l’identité des petites localités en luttant contre le déclin des zones rurales. Il est né du constat que depuis plusieurs années des localités connaissent une évolution jugée négative, avec une population en baisse, des commerces et des services qui ferment, un patrimoine immobilier dévalorisé et des finances publiques fragilisées. Ce projet pilote sera testé dans la commune de Haute-Ajoie. Composée de cinq villages, cette dernière a perdu 22% de sa population depuis 2000. La mobilisation des habitants sera cruciale pour le succès de l’opération. 

Le projet sera, en effet, participatif avec la population locale. Il s’articulera en trois phases. La première consistera à établir un diagnostic pour Haute-Ajoie et à identifier des projets concrets et réalistes pour renforcer la vie des villages de la commune fusionnée. La deuxième étape sera consacrée au développement de ces projets, et la troisième à leur réalisation. Les approches privilégiées par les autorités sont celles de l’économie locale, la vie active et les liens sociaux, mais le processus est évolutif.

Le ministre de l'Environnement David Eray était l’invité du journal de 12h15 pour parler du projet pilote « Villages+ »

Ce projet pilote à Haute-Ajoie débutera avec une séance d’information à la population le 26 mars à Chevenez. Des ateliers participatifs seront organisés au printemps pour identifier des projets susceptibles de renforcer la vie des villages. Des commissions seront ensuite constituées pour les développer.

Josiane Sudan-Girardin, conseillère communale à Haute-Ajoie, fait par des attentes de la commune par rapport à ce projet

Si ce projet pilote abouti à Haute-Ajoie, cette méthode du Canton du Jura pourrait donner naissance à un guide et être ensuite utilisée par d’autres communes. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus