Des comptes 2018 déficitaires, mais proches de l’équilibre

Le canton du Jura a bouclé son exercice sur un excédent de charges de 1,3 million de francs ...
Des comptes 2018 déficitaires, mais proches de l’équilibre

Le canton du Jura a bouclé son exercice sur un excédent de charges de 1,3 million de francs en 2018, au lieu des 5,7 millions prévus dans le budget

Charles Juillard. (Photo : archives) Charles Juillard. (Photo : archives)

Les comptes 2018 du canton du Jura affichent un déficit de 1,3 million de francs, c’est 4,4 millions de mieux par rapport au budget qui prévoyait une perte de 5,7 millions. Les comptes 2017 avaient bouclé sur un excédent de charges de 5,4 millions. Le résultat 2018 présenté mardi matin est qualifié de « globalement satisfaisant » par le Gouvernement jurassien, mais des défis financiers sont à prévoir pour les prochains exercices. L’écart par rapport au budget est, notamment, dû à des événements uniques comme les dénonciations spontanées et le versement de la part double de la Banque nationale suisse, ou volatiles comme la conjoncture.  

De manière globale, les charges s’élèvent à 925,200 millions au total, c’est un peu plus de 9 millions de moins par rapport au budget. Explications selon le Gouvernement jurassien: les charges de biens et services et des événements uniques en faveur des charges de transfert pour les prestations complémentaires. Une baisse qui implique une diminution pour la participation financière des communes jurassiennes par rapport aux prévisions.


Charges, investissements et dette

Par rapport à l’année précédente, les charges ont augmenté de 1%, soit 8,7 millions. Une progression due aux subventions, principalement celles liées à la prévoyance sociale, à la formation et à la santé. Ces prestations supplémentaires ont été financées par l’augmentation des recettes fiscales liées à l'imposition (7,7 millions) et celles partagées avec la Confédération (3,2 millions). Si les recettes fiscales liées à l'imposition des personnes physiques stagnent, les retrées financières provenant de l’impôt des personnes morales a atteint le montant record de 50 millions de francs. Cela représente une augmentation de 16,5 % par rapport à 2017 du fait de la bonne situation conjoncturelle.

Les investissements nets ont eux augmenté de près de 6 millions pour se porter à 32 millions de francs. /comm-gtr

Le ministre des finances Charles Juillard était l'invité du Journal de 12h15 :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus