Les députés veulent plus de réflexion sur le climat

Les élus estiment que le Gouvernement doit davantage se préoccuper des questions climatiques ...
Les députés veulent plus de réflexion sur le climat

Les élus estiment que le Gouvernement doit davantage se préoccuper des questions climatiques et s'engager à organiser conférences et tables rondes. Deux motions en ce sens ont été acceptées

Les parlementaires jurassiens ont accepté deux motions sur des questions environnementales (photo : archives) Les parlementaires jurassiens ont accepté deux motions sur des questions environnementales (photo : archives)

Le Parlement jurassien a planché sur des questions environnementales ce mercredi. Deux motions ont été présentées, afin d'inciter le Gouvernement jurassien à davantage se préoccuper du réchauffement climatique. C'est d'abord le député PS Pierre-André Comte qui s'est exprimé en rappelant l'importance d'une action locale. Sa motion « Réfléchir et agir pour la planète » a été approuvée à 28 voix contre 20 et 11 abstentions. Elle demande à l'exécutif jurassien d'élaborer une stratégie cantonale d’adaptation aux changements climatiques qui tire les enseignements de l'Accord de Paris. Une expertise scientifique à l'échelle du canton est également commandée. Enfin, la motion demande d'examiner la mise en place d'une conférence intercantonale romande sur la coordination des politiques publiques aptes à répondre aux exigences de l'Accord de Paris.

Le Gouvernement invitait les députés à refuser cette motion, estimant toutefois que les problématiques environnementales sont toujours à prendre au sérieux. Pour le ministre David Eray, les mesures proposées par Pierre-André Comte ne sont pas des plus utiles, car trop théoriques. Selon lui, des documents stratégiques existent déjà ; instaurer de nouvelles stratégies ne seraient « qu'une compilation d'actions ». Pour David Eray, il aurait été plus adéquat de se concentrer sur ce qui existe déjà.

L’exécutif n'a pas été suivi par les députés une seconde fois : il s'opposait aussi à la motion de l'élu des Verts Christophe Terrier intitulée « Réchauffement climatique : agissons partout et tout de suite ! ». Cette-dernière a été approuvée par le Parlement par 26 voix contre 22 et 11 abstentions. L'élu incitait le Gouvernement à mettre en place une table ronde, réunissant les partis représentés au Parlement. De quoi définir des actions concrètes que le canton pourrait mettre en œuvre rapidement. La réponse du ministre David Eray a été la même que celle adressée à Pierre-André Comte : organiser une table ronde revient, selon lui, à débattre de sujets déjà discutés. /cto  

Le ministre de l'environnement David Eray explique pourquoi il appelait au rejet de ces motions


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus