Une étude pour respecter le principe de bonne gouvernance

Le Département des finances mène actuellement un recensement de l’ensemble des institutions ...
Une étude pour respecter le principe de bonne gouvernance

Le Département des finances mène actuellement un recensement de l’ensemble des institutions dans lesquelles l’Etat est représenté. L’idée est de déterminer si les personnes concernées doivent se retirer ou non

Charles Juillard a répondu mercredi à une question du PCSI Vincent Hennin concernant le principe de bonne gouvernance (photo : archives). Charles Juillard a répondu mercredi à une question du PCSI Vincent Hennin concernant le principe de bonne gouvernance (photo : archives).

L’Etat doit-il se retirer des institutions dans lesquelles il est représenté ? Cette interrogation a fait l’objet d’une question orale mercredi au Parlement jurassien. Le député PCSI Vincent Hennin est notamment intervenu à la suite de la démission du ministre de l’environnement, David Eray, de la présidence d’Energie du Jura. L’élu de Montfaucon a rappelé que cette décision avait été prise pour des raisons de bonne gouvernance. Il a alors demandé au Gouvernement si d’autres mandats contrevenaient à cette règle.

Le ministre des finances a indiqué qu’une étude était actuellement menée par le Département des finances, en accord avec le Gouvernement, pour recenser l’ensemble des institutions où l’état est représenté. « Il faut éviter que le contrôleur soit contrôlé », a souligné Charles Juillard à la tribune. L’étude a notamment pour objectif de déterminer s’il est opportun que les personnes concernés restent ou non dans l’institution en question.

La réponse de Charles Juillard 

Charles Juillard a, par ailleurs, rappelé que la législation impose parfois une représentation de l’Etat. Le ministre a donné l’exemple de l’Etablissement cantonal d’assurance qu’il préside. /alr 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus