Fédérales : le PDC Jura ouvre la voie à Charles Juillard

Les résultats d’un questionnaire ont révélé que 88% des sondés démocrates-chrétiens sont favorables ...
Fédérales : le PDC Jura ouvre la voie à Charles Juillard

Les résultats d’un questionnaire envoyé à la base du parti ont révélé que 88% des sondés sont favorables ou plutôt favorables à la candidature du ministre des finances au Conseil des Etats

Le congrès du PDC Jura a réuni près de 80 membres du parti lundi à Glovelier. Le congrès du PDC Jura a réuni près de 80 membres du parti lundi à Glovelier.

 

La candidature de Charles Juillard aux élections fédérales de cet automne semble se préciser. Lors du congrès du PDC Jura qui s’est tenu lundi soir à Glovelier, le comité directeur a dévoilé les résultats d’un questionnaire qui a été envoyé aux sections et à différents organes du parti. A la question « Sachant qu’un de nos membres au Gouvernement atteint la limite des mandats une année après les élections fédérales, est-il souhaitable qu’un ministre soit candidat aux élections fédérales ? », 88% des sondés ont répondu « oui » ou « plutôt oui ». Avec ce résultat, les démocrates-chrétiens donnent ainsi toute la légitimité à Charles Juillard pour briguer un siège au Conseil des Etats cet automne. A noter que 4% des sondés ont exprimé un avis neutre, alors que 8% ont répondu « non » ou « plutôt non ». « Ce résultat montre que le fait d’avoir un ministre sur une liste fédérale est un scénario que l’on peut envisager », nous a confié Pascal Eschmann, le président du PDC Jura.

De son côté, Charles Juillard n’a avancé aucun pion, mais a réagi : « C’est tout à fait intéressant parce qu’on aurait pu avoir un autre résultat en disant que le risque d’une élection complémentaire au Gouvernement est trop grand. Le sondage ne semble pas vouloir dire cela. Le moment n’est toutefois pas encore venu de me prononcer », nous a indiqué le ministre jurassien des finances.

A noter que les sondés qui ont répondu « plutôt oui » à une candidature de Charles Juillard à Berne l’ont fait avec l’exigence d’avoir une stratégie pour le remplacement au Gouvernement. « Le comité du PDC Jura doit mener une réflexion d’ensemble. Il y a une volonté de ne pas brûler les étapes », dit Pascal Eschmann.

 

L’environnement, principale préoccupation

Le questionnaire envoyé à la base du parti a révélé d’autres résultats. Au chapitre des objectifs de ces Fédérales, le premier est de conserver deux sièges démocrates-chrétiens sous la coupole. Fait particulier du côté du programme à adopter : l’environnement, le développement durable et l’énergie arrivent en tête des préoccupations des sondés. Au niveau de la composition des listes, 42% privilégient les compétences, 25% le charisme et 11% l’expérience. Les membres ne veulent par ailleurs pas que la possibilité d’avoir deux candidats d’un même district sur une même liste soit exclue (54% de « non » ou « plutôt non »). Enfin, 90% des sondés rejettent la perspective d’un apparentement avec un autre parti.

Le PDC Jura dévoilera le nom des candidats à la candidature lors d’une conférence de presse en mai. La nomination définitive des personnes en lice pour le Conseil des Etats et le Conseil national se fera lors d’un nouveau congrès le 28 juin à Alle. « Le PDC est et doit rester le premier parti du Jura. Il faudra des militants dans les rues pour convaincre », a encore dit Pascal Eschmann. /rch

Charles Juillard Charles Juillard a obtenu un signal fort du PDC Jura (archive).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus